Relations internationales - CGE

Relations internationales

La commission Relations internationales est une plate-forme assurant l’interface entre les écoles et toutes les instances liées à l’internationalisation de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Elle s’organise en groupes géographiques chargés de suivre et de coordonner les actions dans les zones considérées et de fournir des informations sur ces zones : Afrique, Amérique du Nord, Amérique latine, Asie-Pacifique, Italie, Pays nordiques, Pays d’Europe centrale et orientale, GE-TH (Grandes écoles-Technische Hochschulen). Leurs animateurs participent à l’accueil des délégations étrangères.

Elle favorise le rayonnement international des Grandes écoles en agissant sur plusieurs leviers : définition de la politique internationale de la CGE en coopération avec les ministères des Affaires étrangères et du Développement international, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ou la Commission européenne ; promotion du système des Grandes écoles aux plans national et international ; participation à des programmes intergouvernementaux ; échanges d’étudiants, de professeurs et de chercheurs ; contacts avec les institutions et les universités étrangères en Europe mais aussi en Amérique, en Asie et dans les pays émergents.

Président : Yves Poilane
directeur de Télécom ParisTech

Création de la commission : 1981
Chargé de mission : Jules Meunier

Elle représente la CGE dans diverses instances : conseil d’administration de CampusFrance, Comité de Pilotage de la procédure Études en France, Commission nationale française pour l’UNESCO, conseil d’orientation de l’Université franco-italienne, jurys (bourses Eiffel, OMJ).

La commission mène des enquêtes quantitatives sur la mobilité des étudiants entrante et sortante dans les Grandes écoles (étudiants étrangers dans les écoles, élèves des écoles en séjour d’études ou en stages à l’étranger), sur leurs accords (notamment de doubles diplômes) avec les universités étrangères et sur les formations dispensées en anglais dans les Grandes écoles.

Elle a développé, de 1984 à 2014, en collaboration avec ARIEL (Association for Research with Industrial and Educational Links), des projets de recherche entre les Grandes écoles, les universités étrangères et les entreprises, notamment aux États-Unis, au Canada, en Israël, en Suède, en Corée.

Les groupes de travail

Le groupe Afrique sub-saharienne développe les échanges d’informations entre écoles et coordonne la participation aux programmes de coopération avec les pays de la zone sub-saharienne :

  • 2IE : Institut international de l’eau et de l’environnement
  • institut africain des sciences et technologies (IAST)
  • le projet d’Institut universitaire de l’Afrique centrale (IUDAC)

Il fait partie du comité de sélection du programme Entrepreneurs en Afrique, piloté par l’agence CampusFrance et participe activement au Forum de la Jeunesse et de l’Entrepreneuriat Afrique & France.

Le groupe Amérique latine est chargé de développer les relations avec les pays d’Amérique centrale et latine. Il suit notamment le programme ECOS (Evaluation-orientation de la coopération scientifique), où la CGE est représentée par trois correspondants. Il suit la participation des écoles aux différents programmes d’échanges :

  • avec le Brésil : BRAFITEC
  • avec l’Argentine : ARFITEC
  • avec le Chili : CHILFITEC
  • avec le Mexique : MEXFITEC

Le groupe assure le suivi des accords institutionnels signés par la CGE avec des conférences de recteurs d’universités de Colombie (ASCUN) et du Chili (CRUCH)

Le groupe Amérique du Nord travaille avec la Commission franco-américaine à la promotion du système des grandes écoles. Il relaie les appels d’offre venant des Etats-Unis et du Canada auprès de ses membres. Il est en contact avec l’Office franco-québécois pour la jeunesse.

Le groupe Asie Pacifique développe les relations avec l’Asie (y compris l’Australie). Il participe à plusieurs comités mixtes du ministère des Affaires étrangères (Comité franco-indien, Comité franco-vietnamien…). Il a suivi dans les écoles d’ingénieurs l’accueil d’étudiants malaisiens dans le cadre du programme lancé par le gouvernement de ce pays. Il participe à des salons en Corée du Sud, en Chine et à Taïwan. Il participe en liaison avec CampusFrance à l’organisation du Forum franco-chinois de l’enseignement supérieur.

Le groupe PECO a participé à plusieurs salons en République tchèque. Il a effectué des missions et des expertises et suit les programmes de coopération concernant cette zone.

Le groupe Pays nordiques développe des échanges avec la Norvège, la Finlande, le Danemark et la Suède. Il a, pendant de nombreuses années, organisé des missions et des séminaires sur différents thèmes avec la Suède, des séminaires pour doctorants avec la Norvège et contribué à développer les coopérations avec ces pays. Actuellement il participe à des journées d’information et des salons organisés par les ambassades de France dans ces pays.

Le GE-TH (Grandes écoles-Technische Hochschulen) est une association loi 1901 en charge des relations avec l’Allemagne.

X
X