Congrès 2014 de Strasbourg

Début : 02/10 à 10h00
Fin : 03/10 à 15h00
Lieu : 67000 STRASBOURG (Voir sur Google Maps)

Définir plusieurs mois à l’avance, le thème d’un congrès sans risquer d’être en dehors de l’actualité le jour de l’ouverture des travaux, est un pari risqué.
En choisissant le thème de Strasbourg 2014, le Bureau de la CGE a souhaité faire de ce congrès un moment fort de la rentrée prochaine, sur un projet qui engage au plus haut point l’avenir de nos établissements.
L’analyse faite par la CGE, de 12 projets de statuts a démontré le traitement variable réservé aux écoles dans la phase de concertation.

Nous avons souhaité que chacun, quel que soit le type de structure ou de statut de son école, sa région et quelle que soit sa taille, trouve un grand intérêt à participer à ce Congrès 2014.

Il est toujours important d’être nombreux lors de nos réunions annuelles et nous vous demandons chaque année d’être présents. Aujourd’hui, à un moment où les grandes écoles sont confrontées à des choix structurants pour l’avenir, il est fondamental d’afficher la diversité et la cohésion des établissements membres de la CGE.

Nous accueillerons à Strasbourg les 2 et 3 octobre des personnalités scientifiques, politiques et régionales qui nous font l’amitié d’intervenir. Seront évoqués notamment, la politique de site, l’expression de la diversité de nos établissements, les modèles économiques de l’enseignement supérieur, les formations courtes, le numérique et le droit à délivrer des diplômes.

A quelques coudées de la frontière, seront présentes une vision allemande de l'enseignement supérieur, grâce à la présence du Professeur Horst Hippler, Président de la Conférence des recteurs d'universités allemands (HRK) et bien sûr les régions, au cœur de nos débats, mais aussi au centre de la politique de réformes nationales des mois à venir.

Nous sommes impatients de vous y retrouver. Venez nombreux.

© Philippe DE REXEL

Strasbourg: cathédrale

© Christophe HAMM

Strasbourg : maisons du quartier de la Petite France

ENGEES : hydraulique urbaine

ENGEES

ENGEES

EM Strasbourg

EM Strasbourg

EM Strasbourg

INSA

INSA

INSA

Intervenant(e)s et animateurs/animatrices des débats

Isabelle
Barth

Professeure des Universités
Directrice Générale de l'EM Strasbourg

Après 10 années passées en entreprise à des postes de développement commercial, Isabelle Barth a rejoint l’université en 1994. Sa carrière s’est déroulée au sein de 4 universités où elle a toujours assuré des responsabilités et mène des projets de développement.

Professeure des Universités en sciences de gestion depuis 2004, elle a été directrice de la recherche et du laboratoire HuManiS (EA 1347) durant deux ans avant de prendre la Direction Générale de l’EM Strasbourg Business School en mai 2011. Ses travaux de recherche actuels s’organisent autour de trois thématiques : la vente, le management de la diversité et les comportements émergents de consommation, en mobilisant l’interdisciplinarité.

Isabelle Barth a été nommée, en avril 2014, sur décision du ministre de l'Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, chevalier de la Légion d'honneur pour sa carrière d'enseignant-chercheur. Cette distinction consacre ses travaux sur le management de la diversité.

Parmi ses dernières publications : La Manager et le Philosophe, édition Le Passeur, 2014, avec Yann-Hervé Martin ; Management et Religions, décryptage d’un lien indéfectible, éditions EMS, collection « Management & Société », 2012 ; Les petites histoires extraordinaires des courses ordinaires. Ethnographie des courses, coordonné avec B. Anteblian, éditions EMS, collection « Societing », 2011 ; Nouvelles perspectives en management de la diversité, égalité, discrimination et diversité dans l’emploi, coordonné avec C. Falcoz, éditions EMS, collections « gestion en liberté », 2010 ; Le management commercial, Dunod, 2010 ; Penser la négociation commerciale, Négociation 2010/10 n°13, avec Lionel Bobot.


Florence
Darmon

Directeur général de l'École spéciale des travaux publics

Florence Darmon est ancienne élève de l’Ecole Polytechnique (X83) et ingénieur des Ponts et Chaussées (88). 

Elle débute sa carrière, en 1990, au ministère de l’équipement, au sein de la Direction départementale de l’équipement des Hauts-de-Seine, comme adjoint au chef d’arrondissement grands travaux sur les chantiers autoroutiers d’A86 puis chef du groupe études et prospectives. Elle rejoint la direction des routes, en 1992, en tant que chef de bureau des opérations urbaines à la sous-direction des investissements routiers où elle aborde l’approche stratégique des projets d’intégration des routes nationales et autoroutes dans le tissu urbain des agglomérations.
En 1996, la Société des Autoroutes et du Tunnel du Mont-Blanc (ATMB) lui confie une nouvelle mission : la rénovation et l’insertion environnementale de l’autoroute blanche et l’extension du réseau ATMB aux nouvelles sections autoroutières de Haute Savoie.
En mai 2000, Florence Darmon rejoint Cofiroute en charge des questions prospectives et d’amélioration des conditions d’exploitation.
En 2005, elle renoue avec les projets d’aménagement urbains chez Nexity, en tant que directrice du projet d’aménagement des terrains Renault à Boulogne-Billancourt. Des problématiques de conception et de requalification urbaine qu’elle approfondit, à compter de 2006, chez Bouygues Immobilier.
Depuis septembre 2008, elle a succédé à Serge Eyrolles comme directeur général de l’Ecole Spéciale des Travaux Publics, du Bâtiment et de l’Industrie, ayant pour mission : assurer le positionnement de l’ESTP, en France et à l’étranger, comme grande école leader pour la construction et l’aménagement durables.

Florence Darmon est nommée Chevalier dans l’ordre national du Mérite, au titre du ministère de l’environnement, de l’écologie, du développement durable et de la mer, et Chevalier de la Légion d’Honneur au titre du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Florence Darmon est membre du bureau de la CGE.

Geneviève
Fioraso

Secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la Recherche

Activités professionnelles

2001-2004 : Cadre marketing à France Télécom Grenoble, en charge des marchés émergents dans le secteur social-santé.
1999-2001 : Directrice fondatrice de l'Agence Régionale du Numérique mise en place par le réseau des villes Rhône-Alpes, pour assurer la diffusion du numérique dans les PME de Rhône-Alpes.
1995-1999 : Directrice de cabinet de Michel Destot, député-maire de Grenoble. Suivi des dossiers de l'économie, de la recherche, enseignement supérieur, CHU et de l'innovation
1989-1995 : Cadre de direction d'une start-up du CEA, Corys.
En charge des projets européens et de recherche et développement, pour améliorer la sûreté des centrales nucléaires et thermiques
1987 : Co-fondatrice et administratrice d'Agiremploi, association d'insertion des jeunes.
1983 : Assistante parlementaire d'Hubert Dubedout.
1979-1983 : Chargée d'information au cabinet d'Hubert Dubedout, maire de Grenoble
1975-1978 : Professeur d'anglais et d'économie dans une zone prioritaire puis au Gréta d'Amiens auprès de jeunes décrocheurs.

Un engagement public local et national

Depuis 2001 : Adjointe au Maire de Grenoble à l'économie, l'emploi, l'université et la recherche
1ère vice-présidente de Grenoble-Alpes-Métropole
Depuis 2003 : PDG de la Sem Minatec Entreprises, plateforme de valorisation industrielle du campus d'innovation Minatec, dédié aux micro et nanotechnologies
Depuis juin 2007 : Députée de la première circonscription de l'Isère
Membre de la Commission des Affaires Economiques,
Membre de l'Office Parlementaire d'Évaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST)
Rapporteur pour avis des budgets sur l'industrie, l'énergie, le développement durable, la recherche technologique en 2009, 2010 et 2011
Rapport sur l'évaluation de l'application de l'article 19 de la loi de programme pour la recherche avec Claude Birraux, député et Président de l'OPECST et Jean-Claude Etienne, sénateur – décembre 2008
Rapport de l'Opecst sur la biologie de synthèse – 2012
Présidente du Forum pour l'Enseignement supérieur et la Recherche du Parti Socialiste, présentation à Toulouse en mai 2011 dans le cadre des propositions pour 2012.

Lilla
Mérabet

Vice-présidente du Conseil régional d’Alsace

Agée de 40 ans, Lilla MERABET est, depuis mars 2010, Conseillère Régionale d’Alsace, Vice-Présidente de la Commission « Jeunesse, Economie Sociale et Solidaire ». A ce titre, elle a été chargée par le Président du Conseil Régional, Philippe RICHERT, ancien Ministre, d’initier et de mettre en œuvre une politique transversale dédiée à la Jeunesse, qui est l’une des grandes priorités d’action de la collectivité.

En mai 2014, elle devient Vice-présidente du Conseil Régional d’Alsace.

Depuis le 5 mai 2014, Lilla Mérabet préside également la Commission « Innovation, Recherche et Enseignement supérieur ». Il s’agit, là encore, d’un engagement phare du Conseil Régional en matière de promotion de l’entreprenariat, notamment chez les plus jeunes. Mme Mérabet est ainsi investie d’un nouveau volet économique placé dans le pôle « compétitivité régionale ».A ce titre, on peut rappeler la mise en œuvre d’une stratégie d’aide aux entreprises innovantes, grâce aux partenariats régionaux avec la BPI, les incubateurs d’Alsace ou encore la délégation régionale à la recherche et à la technologie.

Au sein de l’Assemblée des Régions d’Europe (ARE), Lilla Merabet occupe la Vice-Présidence de la Commission Jeunesse, ainsi que la Présidence de la Sous-Commission Jeunesse.

Historienne de formation, issue de la société civile, Lilla MERABET est particulièrement rompue aux questions touchant à la Jeunesse, puisqu’elle a notamment créé en Alsace et dirigé pendant plusieurs années Unis Cité, qui est la plus importante association en charge du Service Civique. Particulièrement impliquée dans l’insertion des jeunes, elle a mené avec détermination plusieurs projets dans ce sens ; ce qui lui vaut aujourd’hui de voir ses compétences et fonctions élargies au sein du Conseil régional.

Lilla Merabet occupe actuellement, en parallèle de son engagement public, le poste de Déléguée Régionale de la Fondation de France Alsace-Lorraine.

Pascal
Barbier

Responsable des enseignements en e-Learning à l’Ecole Nationale des Sciences Géographiques

Diplômé de l’ENSG, Pascal Barbier oriente le début de sa carrière professionnelle vers des missions opérationnelles de cartographie de terrain de 1980 à 1992.  Il travaille successivement sur des zones à cartographier situées en France mais surtout dans des zones difficiles d’accès, très reculées (Mauritanie, Arabie Saoudite, Gabon, Congo) ou présentant des risques (Etna).

En 1992, il change radicalement de cap et enseigne l’analyse et la programmation à l’ENSG puis rejoint la Direction Régionale de l’Equipement d’Ile de France en 1997 comme chargé de mission pour le développement d’applicatifs SIG pour le schéma directeur de la région Ile-de-France (SDRIF).

De retour à l’IGN et à l’ENSG en 2001, il enseigne les systèmes d’informations géographiques et démarre une étude préalable sur l’e-learning en 2002. En 2004, il professionnalise l’approche de l’utilisation du numérique dans la formation par l’enseignement de la géomatique en formation initiale et continue. Il contribue à la stratégie numérique de l’ENSG et construit un catalogue de formation continue totalement en ligne sur étagère. Il est également à la source de partenariats internationaux et de constructions de formations diplômantes au Cameroun (Université de Douala) et Maroc (Ecole Hassania de Casablanca).

Il est administrateur de la fondation UNIT depuis 2009 et responsable du projet national IDEFI/uTOP/Géomatique depuis 2012. Enfin, il anime le groupe de travail de la CGE « Stratégies numériques et Formations à distance » depuis avril 2014.

Alain
Beretz

Président de l'Université de Strasbourg

Devenu pharmacien en 1976, Alain Beretz obtient un doctorat de troisième cycle en 1979 et un doctorat d’Etat en 1990. De 1980 à 1981, il effectue un stage post-doctoral au Weizmann Institute of Science, à Rehovot, en Israël.

Entre 1984 et 1990, il est chargé de recherche à l'Inserm, au centre de transfusion sanguine à Strasbourg, avant d’être recruté comme professeur de pharmacologie à la faculté de pharmacie de Strasbourg. Son activité de recherche a abordé trois grands domaines : la pharmacologie des substances naturelles (en particulier les polyphénols végétaux), la pharmacologie antithrombotique (plaquettes, endothélium), et la pharmacologie vasculaire, en particulier l'étude des pathologies vasculaires prolifératives chroniques.

Il a été pendant 6 ans (2001-2006) vice-président de l’université Louis-Pasteur chargé des relations avec les entreprises, et membre du Conseil national de la propriété industrielle (2006-2010).

Il a présidé l’université Louis Pasteur pendant plus d'un an, avant d'être élu, le 18 décembre 2008, à la tête de l’université de Strasbourg, née de la fusion innovante des trois universités strasbourgeoises. Il a été réélu pour un deuxième mandat de 4 ans, le 18 décembre 2012. Il est membre du « Board of directors » de la Ligue des Universités de Recherche Européennes (LERU) depuis janvier 2011. Alain Beretz est depuis le 18 mai 2014 le nouveau président de la LERU. 

Hervé
Biausser

Directeur de l’École Centrale Paris
Directeur de l'École Supérieure d'Électricité

Hervé Biausser, diplomé de l'Ecole Centrale en ingénieurie et de Paris 1 Panthéon-Sorbonne en sciences économiques, poursuit une thèse de Docteur-Ingénieur avant de rejoindre le groupe USINOR en tant que qu'expert auprès de la CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier). Il enseigne ensuite à l'Ecole Centrale Paris, puis succède Daniel Gourisse à la tête de l'école.
Il est élu Vice-président de la Conférence des Grandes écoles en 2009 et président de la Commission  « Amont » (relations entre les grandes écoles, les classes préparatoires et les lycées). Biausser est aussi, depuis 2005, administrateur de l’Association Nationale pour la  Recherche Technique (ANRT), Vice-président du conseil d’administration de l’Ecole Centrale de Pékin, président du Groupe des Ecoles Centrales depuis 2007 et Président du réseau T.I.M.E. depuis 2011.

Hervé Biausser est proposé en 2013 comme futur directeur de Supélec en remplacement d'Alain Bravo. Depuis la rentrée 2013, il dirige donc deux établissements: Spélec et Centrale.

Distinctions:

  • - Prix Jean Rist 1985 de la Société Française de Métallurgie et de Matériaux
  • - Grande Médaille 2005 de la Société Française de Métallurgie et de Matériaux
  • - Chevalier de la légion d'honneur
  • - Officier de l’Ordre National du Mérite

Jean-Michel
Blanquer

Directeur général de l’ESSEC

Jean-Michel Blanquer, 48 ans, a pris ses fonctions de Directeur général de l’ESSEC le 1er juillet 2013.

Docteur en droit de l’université Paris II et professeur agrégé de droit public, il est également titulaire d’une maîtrise de philosophie et d’un DEA d’études politiques obtenu à l’IEP de Paris. Il a également été Special student à Harvard University.

Monsieur Blanquer a occupé plusieurs responsabilités administratives et scientifiques dans le milieu de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur. Maître de conférences en droit public à l’université de Tours (1994-1996), professeur de droit public à l’Institut d’études politiques de Lille puis de l’université de Lille 2 (1996-1998), il devient directeur de l’Institut des hautes études de l’Amérique latine en 1998 à l’université Paris 3. Il occupera ce poste jusqu’en 2004, date à laquelle il est nommé recteur de Guyane. En octobre 2006, Jean-Michel Blanquer devient directeur adjoint du cabinet du ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Il est recteur de l’académie de Créteil entre 2007 et 2009 et devient directeur général de l’Enseignement scolaire de 2009 à 2012.

Il est également président de l’institut des Amériques depuis 2004, organisme consacré à l’étude du continent américain dont il est passionné.

Notons enfin que Jean-Michel Blanquer est l’auteur de nombreux ouvrages et articles sur le droit constitutionnel, la théorie du droit, l’éducation et l’Amérique latine ainsi que d’ouvrages non-universitaires.

Il est Chevalier de la Légion d’honneur, Chevalier de l’Ordre national du Mérite et Commandeur des Palmes académiques.

Pierre Louis
Dubois

Docteur d’Etat et agrégé des Facultés
Délégué général de la FNEGE

Pierre Louis Dubois est professeur à l’Université de Montpellier et délégué général de la FNEGE (Fondation Nationale pour l’Enseignement de la Gestion des Entreprises). Il a dirigé notamment les IAE de Paris et de Montpellier. Il a été vice président du CNU, président du Concours d’agrégation des Facultés en Sciences de gestion. Auteur de nombreuses publications, il a enseigné le marketing et la méthodologie de la recherche à l’Université (Lille, Paris 2, Nancy…) et dans de nombreuses Ecoles de Management en France (ESCP Europe, HEC, ESSEC, EDHEC, Sup de co Montpellier, Sup de Co Lille, etc.) et à l’étranger. Il est président des jurys de l’INSEAD, de NEOMA (Reims), de l’Institut Français de la Mode et de Novancia, président du Conseil Scientifique du Groupe INSEEC, membre de l’Advisory Board de l’EM Strasbourg et du Conseil Scientifique de l’ESC Troyes. Il est aussi membre du Conseil d’administration de la CGE et de l’EIASM (Institut Européen, Bruxelles) et membre d’EQUAL (European Quality Link).

Laurent
Carraro

Directeur général de l'École nationale supérieure d'arts et métiers (ENSAM)

Laurent Carraro, universitaire de formation et mathématicien, est Professeur des Écoles des Mines de classe exceptionnelle.

Il a exercé ses fonctions à l’Université Lyon 1, à l’ENS Lyon et à l’École des Mines de Saint-Etienne.

2008 - 2012 : Directeur de Télécom Saint-Etienne. 

2006 – 2008 : Conseiller scientifique pour les formations auprès du Directeur Général de l’Enseignement Supérieur.

Depuis 2009 : Membre de la commission permanente de la CDEFI.

Depuis février 2012 : Directeur général d’Arts et Métiers ParisTech.

Patrick
Hetzel

Député du Bas-Rhin
Membre de la commission des Affaires culturelles et de l’éducation

Patrick Hetzel est député du Bas-Rhin. A l’Assemblée nationale, il est membre de la commission des affaires culturelles et de l’éducation ainsi que de l’Office Parlementaire d’Evaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (O.P.E.C.S.T.). Il est par ailleurs secrétaire national de l’UMP et membre de Force Républicaine où il est notamment en charge des questions d’éducation et de formation tout au long de la vie. Ses sujets de prédilection sont les questions de formation, d’insertion professionnelle des jeunes, le lien recherche/innovation et la compétitivité de nos entreprises.

Professeur des Universités titulaire de chaire en management à l’université Panthéon-Assas Paris 2 à partir de 1999, il fut Recteur de l’académie de Limoges de 2005 à 2007, puis conseiller éducation, enseignement supérieur et recherche du Premier ministre François Fillon et enfin directeur général de l’enseignement supérieur au Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Il a enseigné dans plus de cinquante pays dans le monde et fut notamment professeur invité des universités du Minnesota (USA), d’Exeter (GB), d’Innsbruck (Autriche) ou encore de Berne (Suisse).

Il est diplômé de l’Ecole de Management de Strasbourg, titulaire d’un doctorat ès sciences de gestion et agrégé des facultés de droit. Patrick Hetzel est marié et père de deux enfants.

Horst
Hippler

Président de la Conférence des recteurs d'universités allemands (HRK)

Recteur de l’Université de Karlsruhe de 2002 à 2009, jusqu'à septembre 2009. De 2006 à 2009, Horst Hippler est aussi Président du groupe TU9. 

De 2009 à 2012, il préside l’Institut de Technologie de Karlsruhe (KIT) et est nommé Président de la Conférence des recteurs du Land de Bade-Würtemberg de 2010 à 2012.

Horst Hippler est Porte-parole du groupe des Universités au sein de la HRK et Membre du conseil de l’Université franco-allemande. Il est également Membre du conseil der Hochschul-Informations-System GmbH (Higher Education Information System (HIS), Membre correspondant de la classe Mathématique-Physique de l'Académie des Sciences de Göttingen, Membre du Conseil d'Administration de l'Ecole Polytechnique de Paris, Membre du Comité consultatif international de l´ANR sur l´Energie Durable et l’Environnement, et Membre du Comité d´Orientation et de Prospective de l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC), Paris.
Horst Hippler est Président de la HRK (présidence et affaires européennes) depuis le 1er mai 2012.

Il est Membre du Conseil d'Administration de l'Université de Lyon et Membre du Conseil Scientifique Energie de Demain de la Fondation EDF depuis 2008, ainsi que Membre d’Acatech (Academie allemande des Sciences et Techniques) et Membre du comité de coordination de l’Université germano-vietnamienne d’Ho-Chi-Minh City, Vietnam depuis 2009
Horst Hippler  est également Membre du Conseil scientifique d´Electricité de France (EDF), Membre du Minatec Visionary Board (Grenoble), Membre du Comité stratégique de l’Université Paris-Sorbonne et membre du Conseil d’administration de la Hochschule für Technik und Wirtschaft (University of Applied Sciences) à Karlsruhe.

 

 

Philippe
Jamet

Directeur général de l'Institut Mines-Télécom

Philippe Jamet a été porté à la présidence de la Conférence des Grandes Ecoles le 11 juin 2013. Il en présidait auparavant la commission Développement Durable.
Nommé en septembre 2008 directeur de l’Ecole des Mines de Saint-Etienne, Philippe Jamet occupait auparavant un poste d’attaché pour la science et la technologie, chargé de l’environnement, du développement durable et de l’énergie à l’ambassade de France aux Etats-Unis (Washington, 2004-2008).

Après une expérience d’ingénieur d’exploitation à la Compagnie Générale des Eaux (1985-1987), il entame une carrière d'enseignant-chercheur à l'Ecole des mines de Paris, au sein du centre d’informatique géologique. En 1992, il est un des fondateurs de l’Institut supérieur en ingénierie et gestion de l’environnement (ISIGE, Mines ParisTech), qu’il dirige pendant 10 ans. En  2002, il devient directeur délégué de l’Ecole des mines de Paris à Fontainebleau.

Parallèlement à ses travaux de recherche en sciences de la terre, Philippe Jamet s’est fortement impliqué dans la pédagogie des ingénieurs. Il a enseigné l’écologie appliquée à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, avant d’être nommé professeur titulaire en sciences du développement durable à l’Ecole des Mines de Paris. Il a en outre exercé des missions de conseil auprès d’entreprises  (notamment COGEMA, Générale des Eaux, VIGEO), du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (DSPT), d’établissements publics (ADEME, CEA) et de la Commission européenne (programme de mobilité Marie-Curie). En région Rhône-Alpes, il fut Président de l’Alliance des Grandes Ecoles (AGERA, 2011-2013) et Conseiller Economique, Social et Environnemental (CESER, 2011-2013).

Auteur et co-auteur de 40 articles, Philippe Jamet a participé à la rédaction de quatre ouvrages scientifiques et publié deux romans et un essai sur le développement durable. Il a également traduit une œuvre du naturaliste américain Henry Thoreau.

Philippe Jamet est diplômé de l’Ecole des Mines de Paris (ingénieur civil des mines, 1984 ; docteur, 1991) et titulaire d’une habilitation à diriger les recherches (Université Pierre-et-Marie Curie, 1999).
Ses loisirs sont consacrés à l’écriture, l’aviation (pilote breveté) et l’orgue.
Il est Chevalier des Palmes académiques (2003) et chevalier de la Légion d'honneur (2011).

 

Gérard
Pignault

Directeur de CPE Lyon

Ancien élève de l’école polytechnique, docteur en physique,  Gérard Pignault totalise 17 ans d’expérience chez Pechiney tant en Recherche  & Développement industrielle, qu’en production et stratégie d’entreprise.

Il est depuis 10 ans directeur de CPE Lyon.

Gérard Pignault est Président de la commission Recherche et transferts de la CGE.

Depuis 2004 : Directeur de l’école d’ingénieur CPE Lyon.
2000 - 2004 : Analyste Stratégique Corporate, siège de Pechiney, Paris.
1993 - 2000 : Chef de Stade Fonderie, usine Pechiney Rhénalu d’Issoire (63), site de 1500 personnes dédié à la production de tôles d’aluminium aéronautiques.
1986 - 1993 : Ingénieur de Recherche puis Responsable d’une équipe de R&D au Centre de Recherche de Pechiney à Voreppe (38), centre de recherche industriel de 300 personnes.
1985 - 1986 : post-doctorant à l’Université de Caroline du Sud, Columbia, États-Unis.
1985 : doctorat d’ingénieur de physique théorique, spécialisé en physique nucléaire expérimentale, Université de Paris XI Orsay.
1981 : diplôme de l’École Polytechnique.

Pascal
Ray

Directeur général des Mines Saint-Étienne

Pascal Ray a été recruté comme Maître de Conférences à l’IFMA en 1996. Dès 1997, le Directeur lui  a proposé la responsabilité de Directeur adjoint et Directeur des études.

En 2005, soit un an après son recrutement sur un poste de professeur des universités, Pascal Ray a prit en plus la responsabilité du laboratoire de recherche LaMI (Equipe d’accueil) : il a œuvré pour un rapprochement avec le laboratoire de Génie Civil afin de créer un laboratoire regroupant tous les enseignants chercheurs de la 60ème section à l’échelle du site. En 2005, avec le Lasmea (UMR CNRS), le Limos (UMR CNRS) et le Cemagref, il a travaillé à la mise en place d’une fédération de recherche CNRS, TIMS (Technologies de l’Information, de la Mobilité et de la Sureté). Avec le directeur du Lasmea et d’autres partenaires institutionnels et économiques, ils ont travaillé pour faire aboutir un pôle de compétitivité, Viaméca.

Depuis sa nomination sur le poste de directeur de l’IFMA, en 2007, Pascal Ray a initié de nombreux projets au niveau de l’école et œuvré pour la mise en place d’une politique de site et de réseau.

Depuis mai 2011, Il a été élu à la commission permanente de la Conférence des Directeurs d’Écoles et des Formations d’Ingénieurs. Il participe à la commission « Structuration de l’enseignement supérieur et de la recherche », au groupe de travail « master d’ingénierie » avec la CPU et il est administrateur à l’AMUE.
En juillet 2010, il a été nommé par le MESR à la Commission des Titres d’Ingénieur pour une durée de 4 ans.
De 2000 à maintenant, Pascal Ray a participé à différents jurys d’agrégation de mécanique et de génie mécanique. De 2008 à 2012, il a été Vice-président de l’agrégation externe de génie mécanique et en 2011 de l’agrégation interne. 

Pascal Ray est nommé directeur de l’École nationale supérieure des mines de Saint-Étienne par décret du président de la République en date du 4 juillet 2014.

Loïck
Roche

Directeur de Grenoble Ecole de Management (GEM).

Diplômé de l'ESSEC, titulaire d’un DU en ergonomie et écologie humaine, docteur en psychologie, docteur en philosophie, titulaire d’une habilitation à diriger des recherches (HDR) en sciences de gestion, AMP (Advanced Management Program) Harvard, Loïck Roche a commencé sa carrière comme ingénieur conseil en 1988 au sein du cabinet BPI avant de fonder et diriger en 1990 son propre cabinet conseil en management & organisations. En 1995, il intègre Grenoble École de Management comme enseignant-chercheur et dirige le département management technologie & stratégie. Nommé Doyen du corps professoral en 1999, il sera dans le même temps directeur de la pédagogie, de la recherche, directeur de la doctoral school avant de devenir directeur adjoint de GEM — tout en conservant ses responsabilités précédentes — aux côtés de Thierry Grange, nommé directeur de GEM en 2002, et à qui il succède en 2012.

Loïck Roche http://www.loick-roche.com est spécialiste du leadership, du management, du bien-être des personnes et de la performance des organisations. Conférencier, il intervient une vingtaine de fois par an, il tient un blog http://loickroche.blog.lemonde.fr, et est l’auteur ou le coauteur d’une trentaine d’ouvrages et essais.

Parmi ses derniers titres : Roche L. (2011), The Laugh of The Mona Lisa, An Essay on Suicide,http://www.scribd.com/doc/55820193/An-Essay-on-Suicide-Loick-Roche ; Le Slow Management, Éloge du Bien-être au travail, 2010, coécrit avec D. Steiler et J. Sadowsky (Ed. PUG) ; Les 7 règles du Storytelling : inspirer et transformer vos équipes par un leadership authentique, 2009, co-écrit avec J. Sadowsky (Ed. Pearson). 

Arnaud
Poitou

Directeur de l'Ecole centrale de Nantes

Arnaud Poitou a commencé sa carrière comme chargé de missions de recherche chez Rhône Poulenc, Renault, SNECMA  et à l’Ecole des Mines de Paris. En 1989 il intègre l’Ecole Normale Supérieure de Cachan, en tant que maître de conférences puis professeur des Universités, et l’Ecole Polytechnique comme professeur chargé de cours. En 2002, Arnaud Poitou rejoint l’Ecole Centrale de Nantes pour participer à la création du GeM – Institut de recherche en Génie civil et Mécanique. Il met en place l’activité « matériaux et procédés » du GeM, et devient un acteur clé des activités composites de l’Ecole Centrale de Nantes. Il intervient pour le montage de partenariats public-privé tels que Technocampus EMC2, Chaires industrielles, IRT Jules Verne et pour la direction d’une grosse unité de recherche multi-tutelles.

Depuis le 1er septembre 2012, Arnaud Poitou est le directeur de l’Ecole centrale de Nantes. 

Bernard
Pouliquen

Vice-président du Conseil régional de Bretagne chargé de l'ESR

Bernard Pouliquen est Vice-président en charge de l'Enseignement supérieur et de la recherche depuis 2010.

Il est Inspecteur général de l'Administration de l'éducation nationale et de la recherche. Il a par ailleurs exercé diverses responsabilités au sein du Ministère de l'éducation nationale et a été directeur du service interacadémique des examens et concours de la région Ile-de-France et secrétaire général d'Académie.

photo ©Emmanuel Pain - Région Bretagne

Alain
Storck

Directeur de l’UTC (Université de technologie de Compiègne)

Alain Storck est directeur de l'UTC (Université de Technologie de Compiègne) depuis le 1er février 2012. Il a été directeur de l’INSA Lyon (Institut national des sciences appliquées) entre 2001 et 2011, avant que ne lui succède Eric Maurincomme.

Ingénieur de l’ENSIC de Nancy (1972), titulaire d’un DEA en génie chimique et d’un doctorat ès Sciences physiques obtenu en 1976 à l’Institut national polytechnique de Lorraine, Alain Storck a enseigné le génie de la réaction chimique au département Génie énergétique et environnement de l’INSA de Lyon. Directeur adjoint du LSGC (UPR 6811- CNRS Nancy) de janvier 1987 à décembre 1991 (responsabilité des relations extérieures et de la diffusion de l’information), il a dirigé l’ENSIC Nancy de juillet 1992 à avril 2001.

Membre élu du CNU – section 62 « Energétique – génie des procédés » (1992-1997), il fut également membre nommé du Comité scientifique et technique du CEA (1997 – 2001), président du comité scientifique du laboratoire du Génie des procédés de l’UT Compiègne (1999 – 2000) et membre nommé de la section 10 du comité national de la recherche scientifique.

Alain Storck a présidé durant 9 ans, jusqu’en 2011, l’Alliance des grandes écoles Rhône-Alpes et la commission Recherche et transferts de la CGE (Conférence des grandes écoles). Il a été membre du conseil économique et social de la Région Rhône-Alpes de janvier 2007 à juillet 2011. Il est, depuis 2011, Président de la commission Accréditation de la CGE.

Spécialiste de Génie des Procédés, il a rédigé 119 publications dans des revues à comité de lecture (dont 73 internationales), 5 articles de synthèse dans des ouvrages généraux et 4 livres (publication, édition ou coordination).  Il est aujourd'hui porteur en Picardie d'un projet d'Ecosystème d'Innovation et de Créativité.

Alain Storck a obtenu le prix Menier attribué au nom du Comité des Arts Chimiques par la Société d’encouragement pour l’industrie nationale. Il est chevalier des Palmes académiques, docteur Honoris Causa de l’université de Dniepropetrovsk (Ukraine) et docteur Honoris Causa de l’Ecole Polytechnique  de Montréal. Il est également chevalier dans l’ordre de la Légion d’Honneur depuis avril 2011.

Pierre
Tapie

Chairman de  PAXTER

Pierre Tapie a passé sa carrière à l’interface entre l’univers académique et l’entreprise. Ingénieur de l’Ecole Polytechnique, docteur ès sciences, il travaille comme chercheur en biophysique et Biotechnologies végétales pendant neuf ans, au CEA pour SANOFI. Après un MBA de l’INSEAD, il devient Directeur de l’Ecole Supérieure d’Agriculture de Purpan et de la société de capital-risque INTELLAGRI, de 1990 à 2001.

De 2001 à 2013, il est le Directeur Général du Groupe ESSEC, dont il conduit le changement d’échelle humaine et financière (budgets et personnels doublent, 75% des professeurs et des salariés sont recrutés pendant cette période), l’internationalisation et notamment la création de l’ESSEC à Singapour, les programmes de promotion sociale vers l’enseignement supérieur d’excellence et  l’engagement organisé vers l’entrepreneuriat : à son départ, chaque année, l’ESSEC incube 90 projets d’entreprises pour que 45 d’entre elles soient créées.

Au cours de ces années, il sert la communauté universitaire française ou internationale dans différentes organisations : Administrateur de l’AACSB, Président de la FESIC (2002 – 2010), Vice-Président (2001-2009), puis Président de la Conférence des Grandes Ecoles (2009-2013), administrateur (2006-aujourd’hui) et Président (2008-2011) de la Fondation internationale GRLI regroupant Entreprises et Business Schools pour développer l’éducation au Leadership Globalement Responsable.

L’été 2013 il quitte l’ESSEC pour créer PAXTER, société de consultance internationale (Paris, Singapour) spécialisée dans le champ universitaire au sens large (formation, recherche, innovation, entrepreneuriat). Les clients de PAXTER sont des universités ou des écoles, des gouvernements ou agences publiques, des entreprises, qui cherchent à mieux définir tout ou partie de leurs politiques liées à l’enseignement supérieur et/ou la recherche. Ce champ s’étend au coaching de dirigeants et à certaines dynamiques collectives.
http://www.paxter.eu

Régis
Vallée

Directeur de l'École des ingénieurs de la Ville de Paris

Régis Vallée est Ingénieur Général de la Ville de Paris. Entre 1984 et 1990, il a exercé les fonctions d’Ingénieur au sein de la Direction de l’Architecture de la Ville de Paris et de Directeur des études de l’EIVP dont il est le directeur depuis 2008.

Régis Vallée a été membre du Comité Consultatif de l’Enseignement Supérieur Privé (CCESP) de 2003 à 2008. Il était également membre des conseils de perfectionnement de l’Ecole Nationale Sciences Géographiques (ENSG), l’Institut Supérieur du Bâtiment et des Travaux Publics (ISBA-TP), l’Ecole Supérieure des Travaux de la Construction (ESITC) de Cachan jusqu’en 2008. Actuellement, il est membre des Conseils d’administration de l'ESITC de Cachan, de Metz et de Formapelec. Il préside la « commission Formation » de la CGE depuis 2008.

Régis vallée est Chevalier de l’Ordre National du Mérite (octobre 2010). 

Programme

02/10 de 09h30 à 13h45

Séance plénière

02/10 de 14h00 à 18h30

Option A - table ronde n°1 et ateliers

02/10 de 14h00 à 18h30

Option B - ateliers et table ronde n°1

02/10 de 14h00 à 18h30

Option C - ateliers

02/10 de 20h00 à 23h45

Dîner de gala

03/10 de 08h30 à 11h00

Table ronde n°2

03/10 de 11h00 à 12h30

Restitution des ateliers

03/10 de 12h30 à 14h00

Discours de clôture

03/10 de 14h00 à h

Visite des laboratoires IRCAD

Séance plénière

Début : 02/10 à 09h30
Fin : 02/10 à 13h45
Lieu : EM Strasbourg, 61, avenue de la Forêt Noire, 67000 STRASBOURG (Voir sur Google Maps)

 

à partir de 9h30 :        accueil café et émargement

   10h15 à 10h30 :        allocutions de bienvenue
                                             - Isabelle Barth, Directrice générale de l'EM Strasbourg
                                             - Marc Renner, Président d'Alsace Tech et Directeur général de l'INSA Strasbourg
                                             - Jean-François Quéré, Directeur général de l’ENGEES

   10h30 à 10h50 :        discours d'ouverture
                                             - Lilla Mérabet, Vice-présidente du Conseil régional d'Alsace, Présidente de la commission
                                        Innovation, Recherche et Enseignement supérieur, Vice-présidente de la commission Jeunesse
                                        et Économie Sociale et Solidaire

   10h50 à 11h35 :        point d'actualité politique
                                             - Philippe Jamet, Président de la CGE

   11h35 à 12h15 :               - Jean-Michel Blanquer, Directeur général de l'ESSEC, Directeur général de l'enseignement
                                             scolaire au ministère de l'Education nationale (2009-2012)


   12h15 à 13h45
 :        déjeuner buffet

Option A - table ronde n°1 et ateliers

Début : 02/10 à 14h00
Fin : 02/10 à 18h30
Lieu : INSA, 24, boulevard de la Victoire, 67084 STRASBOURG (Voir sur Google Maps)


L'option A comprend :

  • 14h00 à 16h00 : table ronde n°1 --- 16h00 à 16h30 : pause-café --- 16h30 à 18h30 : atelier 2.1 ou 2.2
     


Les thèmes abordés sont les suivants :

  • 14h00 à 16h00 - Table ronde n°1 animée par Pierre TAPIE (première séance) - la loi ESR du 22 juillet 2013 : politique de site et schémas régionaux en France - configuration retenues, quelles questions, quelles propositions ?
    •  expression de la diversité des établissements dans la gouvernance (constats et propositions)
    • maintien de l'agilité et réactivité
    • expression démocratique et efficacité (constats et propositions)
    • robustesse des décisions; pérennité du modèle

           Intervenants : Laurent CARRARO, Bernard CRÉTIN, Gérard PIGNAULT, Loïck ROCHE et Alain STORCK


 **** pause-café ****

  • 16h30 à 18h30 - Atelier 2.1 animé par Régis VALLÉE et Pascal BARBIER : stratégies numériques et formations à distance
                                Plus d'info ici                                                                                              
                                                                                                    ou
  • 16h30 à 18h30 - Atelier 2.2 animé par Jean-Michel BLANQUER accréditations, habilitations; droit à délivrer des diplômes

Option B - ateliers et table ronde n°1

Début : 02/10 à 14h00
Fin : 02/10 à 18h30
Lieu : INSA, 24, boulevard de la Victoire, 67084 STRASBOURG (Voir sur Google Maps)


L'option B comprend :

  • 14h00 à 16h00 : atelier 1.1 ou 1.2 --- 16h00 à 16h30 : pause-café --- 16h30 à 18h30 : table ronde n°1
     


Les thèmes abordés sont les suivants :

  • 14h00 à 16h00 - Atelier 1.1 animé par Florence DARMON: le modèle économique de l'enseignement supérieur                                                                                          
                                                                                                    ou
  • 14h00 à 16h00 - Atelier 1.2 animé par Arnaud POITOU: Grandes écoles et formations courtes (bachelor, licence), passerelles

**** pause-café ****

  • 16h30 à 18h30 - Table ronde n°1 animée par Pierre TAPIE (deuxième séance) - la loi ESR du 22 juillet 2013 : politique de site et schémas régionaux en France - configuration retenues, quelles questions, quelles propositions ?
    •  expression de la diversité des établissements dans la gouvernance (constats et propositions)
    • maintien de l'agilité et réactivité
    • expression démocratique et efficacité (constats et propositions)
    • robustesse des décisions; pérennité du modèle

  Intervenants : Florence DARMON, Hervé BIAUSSER, Bernard CLAVERIE, Jacques IGALENS et Pascal RAY

 


Option C - ateliers

Début : 02/10 à 14h00
Fin : 02/10 à 18h30
Lieu : INSA, 24, boulevard de la Victoire, 67084 STRASBOURG (Voir sur Google Maps)


L'option C comprend :

  • 14h00 à 16h00 : atelier 1.1 ou 1.2 --- 16h00 à 16h30 : pause-café --- 16h30 à 18h30 : atelier 2.1 ou 2.2
     


Les thèmes abordés sont les suivants :

  • 14h00 à 16h00 - Atelier 1.1 animé par Florence DARMON: le modèle économique de l'enseignement supérieur                                                                                          
                                                                                                    ou
  • 14h00 à 16h00 - Atelier 1.2 animé par Arnaud POITOU: Grandes écoles et formations courtes (bachelor, licence), passerelles

**** pause-café ****

 

  • 16h30 à 18h30 - Atelier 2.1 animé par Régis VALLÉE et Pascal BARBIER : stratégies numériques et formations à distance
                                 Plus d'infos ici                                                                   
                                                                                                    ou
  • 16h30 à 18h30 - Atelier 2.2 animé par Jean-Michel BLANQUER accréditations, habilitations; droit à délivrer des diplômes

Dîner de gala

Début : 02/10 à 20h00
Fin : 02/10 à 23h45
Lieu : Maison Kammerzell, 16, place de la Cathédrale, 67000 STRASBOURG (Voir sur Google Maps)


à partir de
20h00 :      cocktail

                   20h45 :      dîner de gala

 

Après s'être attardé sur la flèche rose de la Cathédrale de Strasbourg, découvrez à l'angle de la place, un des édifices les plus originaux que la Renaissance vit éclore en Alsace.

Citée dans le fameux livre de Patricia Schulz parmi les « 1000 lieux qu'il faut avoir vus dans sa vie », la célèbre Maison Kammerzell est selon tous l'une des plus belles brasseries du monde. 

Construite en 1427, c'est en 1467 et 1589 qu'est élaboré son visage architectural tel qu'on peut le contempler aujourd'hui. 

 

Table ronde n°2

Début : 03/10 à 08h30
Fin : 03/10 à 11h00
Lieu : ENGEES, 1, quai Koch, 67070 STRASBOURG (Voir sur Google Maps)

 

à partir de 8h30 :           accueil café

     9h00 à  9h15  :          allocution de bienvenue
                                             - Jean-François Quéré, Directeur général de l’ENGEES

                                       présentation des formations de l’IHU Starsbourg et de la visite IRCAD
                                             - Antoine Agathon, Directeur des Opérations de l’IHU Strasbourg

     9h15 à 11h00 :           table ronde n°2 animée par Hervé BIAUSSER - les régions et l'enseignement supérieur

Participants :

  • Alain BERETZ, Président de l'Université de Strasbourg
  • Pierre-Louis DUBOIS, Délégué général de la FNEGE
  • Patrick HETZEL, Député du Bas-Rhin, Membre de la commission des affaires culturelles et de l’éducation et de l’office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (O.P.E.C.S.T.)
  • Horst HIPPLER, Président de la Conférence des recteurs d'universités allemands (HRK)
  • Lilla MÉRABET, Vice-présidente du Conseil régional d'Alsace, Présidente de la commission 
    Innovation, Recherche et Enseignement supérieur, Vice-présidente de la commission Jeunesse 
    et Économie Sociale et Solidaire
  • Bernard POULIQUEN, Vice-président de l'ESR Région Bretagne 

Restitution des ateliers

Début : 03/10 à 11h00
Fin : 03/10 à 12h30
Lieu : ENGEES, 1, quai Koch, 67070 STRASBOURG (Voir sur Google Maps)

 

11h00 à 12h00 :      restitution des ateliers du jeudi 2 octobre
                                  - quelle feuille de route pour les acteurs des écoles?

12h00 à 12h30
:      pause-café

Discours de clôture

Début : 03/10 à 12h30
Fin : 03/10 à 14h00
Lieu : ENGEES, 1, quai Koch, 67070 STRASBOURG (Voir sur Google Maps)

 

12h10 à 13h15 :      discours de clôture
                                           - Geneviève FIORASO, secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la Recherche


13h15 à 14h00 :      déjeuner buffet

Visite des laboratoires IRCAD

Début : 03/10 à 14h00
Fin : 03/10 à h
Lieu : IRCAD / EITS, 1, place de l'Hôpital , 67091 STRASBOURG (Voir sur Google Maps)

   14h00               :        accueil de la délégation CGE

   14h15 à 15h15 :        visite de l’Ircad et du plateau technique de l’IHU

→ 2 groupes de 15 personnes maximum : 1 groupe de 15 à l’IHU et 1 groupe de 15 à l’Ircad, puis rotation des 2 groupes

La visite de l’Ircad sera assurée par la chargée de communication de l’Institut, et la visite du plateau technique de l’IHU sera effectuée par M. Antoine AGATHON.

Infos pratiques


EM Strasbourg 
                        61, avenue de la Forêt Noire
                                                   67000 Strasbourg
                                                   Tramway ligne C, E et F, arrêt Observatoire

INSA                                           24, boulevard de la Victoire
                                                   67084 Strasbourg
                                                   Tramway ligne C, E et F, arrêt Universités                               

ENGEES                                    1, quai Koch
                                                   67070 Strasbourg
                                                   Tramway ligne C, E et F, arrêt Gallia, et ligne B, arrêt République

IRCAD                                        1, place de l'Hôpital
                                                   Hôpitaux Universitaires
                                                   67091 Strasbourg
                                                   Tramway ligne A et D, arrêt Porte de l'Hôpital 

Maison Kammerzel                  16, place de la Cathédrale
                                                   67000 Strasbourg
                                                   Tramway ligne A et D, arrêt Langstross - Grand' Rue, ou ligne F, B et C, arrêt Broglie

Tram de Strasbourg                  http://www.cts-strasbourg.eu/fr/se-deplacer/fiches-horaires/

 

2014-07-08_Liste hôtels Strasbourg - Congrès CGE 2-3 octobre 2014