ENSAM : évoluer pour mieux valoriser - CGE

ENSAM : évoluer pour mieux valoriser

L’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Montpellier (ENSAM) s’inscrit dans la nouvelle dynamique des décrets publiés en janvier 2018. Les ENSA, et particulièrement l’ENSAM, évoluent pour mieux valoriser la recherche, les méthodes d’enseignement et pour développer la formation continue tout au long de la vie professionnelle ainsi que les relations à l’international.

 

Un confort de travail et des équipements innovants

Au-delà de l’aménagement d’un cadre de travail et d’une meilleure prise en compte de la vie étudiante au sein de l’établissement, il s’agit de valoriser le parcours des étudiants à tous les niveaux du cursus. L’ENSAM s’efforce de maintenir ouverte la possibilité de recruter ses étudiants à travers un panel le plus large possible sans exclure aucun baccalauréat ou filière technique. Un des atouts de notre école réside dans la mise à disposition des étudiants d’un espace de travail ouvert 24H/24H. Cela  renforce naturellement le parrainage entre étudiants contribuant à minorer le risque d’échec dans le 1er cycle.

L’ENSAM s’est dotée d’un laboratoire de fabrication numérique conçu comme un lieu d’ouverture sur tous les publics, favorisant échanges et apprentissage mutuel et disposant d’un atelier de 200 m2 équipé de machines-outils pilotées par ordinateur.

L’ENSAM s’est aussi engagée dans un projet d’incubateur.

 

Une volonté d’ouvrir les enseignements

Après avoir mis en place des passerelles avec les BTS et les IUT, l’ENSAM souhaite ouvrir des licences professionnelles pour des diplômes de collaborateurs d’architectes ou d’assistants scénographes.

Cette diversification des parcours et des expériences se retrouve dans les formations post-diplômes qui ont été ouvertes récemment. Le Mastère Spécialisé® “Architecture, Territoire, Santé”, répond aux enjeux des politiques publiques visant l’intégration de la santé dans les documents d’urbanisme et de planification des aménageurs et des collectivités. Il a pour but de développer des compétences et des expertises dans la conception et la mise en oeuvre de moyens de prévention des risques en santé environnement. Ce Mastère devrait obtenir prochainement une chaire d’enseignement, avec l’ENSA de Nancy.

Le Mastère Spécialisé®, “Architecture et Patrimoine Contemporain” délivre les connaissances permettant d’appréhender, évaluer et réhabiliter des bâtiments dans leur contexte et environnement. Cette formation s’inscrit en outre dans le renforcement des actions internationales qui sont menées par l’ENSAM, notamment l’Université de San Sebastian avec laquelle un co-diplôme est délivré.

Enfin, le Master Spécialisé® “Management des Projets Urbains Durables” vise à  concilier la qualité du cadre de vie en limitant les impacts sur l’environnement et s’inscrit dans le renforcement des partenariats avec les collectivités.

 

Une reconnaissance internationale

l’ENSAM occupe une place reconnue à l’échelle internationale avec plus de 52 conventions bilatérales actives et l’accueil en moyenne de 50 étudiants en mobilité.  L’attractivité de l’école concerne notamment les programmes pédagogiques en collaboration et les  programmes de recherche internationaux. Notre stratégie est de consolider ces liens notamment sur l’axe de la recherche et de la professionnalisation. Notre atout est notre ancrage territorial avec à proximité des grandes écoles, des universités, des pôles de compétitivité à vocation mondiale, avec lesquels nous collaborons.

L’ENSAM est accréditée depuis 2014 par l’UIA/UNESCO ce qui participe d’une stratégie de modernisation et d’internationalisation afin de former des architectes capables de s’intégrer à des équipes polyvalentes et internationales.

Alain Derey
directeur
École nationale supérieure d’architecture de Montpellier

 

A propos Alain Derey

Né en 1955 à Nantes, Alain Derey est depuis septembre 2014, le directeur de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Montpellier.

Diplômé de l’INALCO en langues africaines (Swahili et Lingala) et titulaire d’un doctorat d’Etat en philosophie, il a débuté sa carrière en tant qu’enseignant de philosophie notamment au lycée français de Tunis.

Il a occupé divers postes de conseillers et d’attachés culturels dans trois pays d’Afrique de 1989 à 1995 avant de rejoindre La Réunion comme directeur-adjoint de la Direction des affaires culturelles.

Il a également été nommé conseiller technique auprès du Ministre de la culture pour ce qui concerne les arts plastiques, les enseignements supérieurs, l’éducation artistique et culturelle, le marché de l’art, les métiers d’art et le mécénat, de 1995 à 1997 et de 2004 à 2006.

Alain Derey dispose d’une solide expérience dans la direction d’établissement d’enseignement supérieur puisqu’il a dirigé trois écoles d’architecture et une école d’art.

Directeur de La Villa Arson à Nice, il a mis en place des partenariats et mené une importante politique de rénovation permettant visibilité, un fort ancrage territorial de l’établissement et le développement de relations avec de grandes structures culturelles comme la Fondation Maeght.

Il a dirigé également l’école d’architecture de Clermont Ferrand et de Marne La Vallée où il a pu augmenter les ressources propres de l’établissement et lancer de nouvelles formations.

A Montpellier il a mené dès son arrivée l’évaluation par l’HCERES de l’établissement et la demande d’intégration à la Conférence des grandes écoles. Il a lancé de nouvelles formations et mis en place un laboratoire de fabrication numérique avec une entrée séparée du bâtiment principal et des horaires adaptés pour que le lieu soit ouvert aux partenariats extérieurs et favoriser la rencontre des différents publics.

Alain Derey est chevalier de la Légion d’honneur, Officier de l’Ordre national du mérite, des Arts et Lettres et des Palmes Académiques.

 

A propos de l’ENSAM

L’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Montpellier (ENSAM) fait partie du réseau des 20 écoles d’État dont la mission principale est de former chaque année près de 1100 étudiants en formation initiale et formation continue aux métiers liés à l’architecture. Membre depuis 2016 de la Conférence des grandes écoles, son positionnement est singulier, avec notamment une antenne à l’Ile de La Réunion, spécialisée dans l’architecture en milieu tropical et son cursus en formation professionnelle continue permettant à des professionnels d’obtenir leur diplôme en travaillant par ailleurs.

Dispensant un enseignement de qualité prenant en compte les besoins de la société, l’école bénéficie d’un cadre de travail exceptionnel avec notamment un atelier maquettes-expérimentations, un laboratoire de fabrication numérique, une médiathèque disposant de plus de 30 000 ouvrages, des laboratoires informatiques et vidéo, une maison d’édition, les Editions de l’Espérou ainsi qu’une résidence d’artiste.

Membre de la Comue LR Université, elle met en place des collaborations étroites avec les autres établissements d’enseignement supérieur, et son ouverture sur le territoire en fait le partenaire des acteurs institutionnels majeurs.

 

 

X
X