La parole à Olivier Fourure, directeur général de l'ISAE (Institut supérieur de l'aéronautique et de l'espace) - CGE

La parole à Olivier Fourure, directeur général de l’ISAE (Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace)

Transport et progrès économique sont indissociables.

L’industrie des transports tient une place particulière dans notre société : elle est un instrument de puissance et d’autonomie. Le caractère souvent dual, civil et militaire, des systèmes de transport, en fait également un domaine de souveraineté. La France et l’Europe ont développé des capacités dans toute la gamme des systèmes de transport (terrestre, naval, aérien, spatial, …) qui les placent au rang des premières puissances mondiales.

Ces capacités reposent sur le triangle magique formation, recherche et industrie.

En 1909, SUPAERO a été la première école d’ingénieur aéronautique au monde. L’ONERA s’est imposé comme la référence européenne dans le domaine de la recherche aérospatiale. Les grands groupes aérospatiaux français et européens sont devenus des champions mondiaux dans leurs domaines.

Pour rester au meilleur niveau dans la compétition mondiale, la maîtrise des technologies et le développement de l’innovation sont essentiels. Le transport aérien connaît un formidable développement dans les pays à forte croissance, notamment en Chine. Il est soumis à des défis qui conduisent à étudier la réduction drastique de son impact sur l’environnement, ce qui a amené les acteurs français à adopter une feuille de route technologique visant à réduire d’ici 2020 le bruit perçu d’un facteur 2, et les émissions de CO2 et de NOx respectivement de 50 % et 80 % (démarche CORAC pilotée par la Direction générale de l’aviation civile et le Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales).

Au cœur de la formation des hommes et des femmes qui vont développer les technologies du futur, l’ISAE, issu du rapprochement de SUPAERO et de l’ENSICA (Ecole nationale supérieure d’ingénieurs de constructions aéronautiques) en 2007, a réalisé en quelques années son ambition : devenir un pôle mondial de formation et de recherche dans le secteur aérospatial. Ce succès autorise maintenant un élargissement et d’autres développements.

L’offre de formation dans le domaine aéronautique reste encore dispersée en France. Pour progresser, les écoles doivent se rassembler au sein de réseaux d’excellence et de coopération autour de projets communs en lien avec l’industrie, tournés vers le secteur international. L’adoption d’une marque forte et reconnue est une condition de succès de cette dynamique. C’est le sens de la démarche engagée par l’ISAE et l’ENSMA de Poitiers de créer le groupe ISAE, basé sur l’adoption d’une charte de valeur, d’une politique de marque, et d’une stratégie de coopération renforcée et cohérente.

Concrètement, l’ENSMA va adopter le nom de marque ISAE-ENSMA et poursuivre son développement en accord avec les valeurs qui la caractérisent, en synergie et en harmonie étroite avec l’ISAE, dans le cadre du groupe ISAE, qui a naturellement vocation à s’ouvrir à d’autres écoles.

Olivier Fourure
Directeur général de l’ISAE

X
X