L’accueil d’apprentis au sein de l’École des Officiers de la Gendarmerie - CGE

L’accueil d’apprentis au sein de l’École des Officiers de la Gendarmerie

 

Par la conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 suivie des assises de l’apprentissage le 19 septembre 2014, l’apprentissage dans la fonction publique a connu un nouvel élan avec l’objectif assigné d’accueillir 10 000 apprentis en septembre 2016.  Le ministère de l’Intérieur, dans ses différentes composantes s’est vu fixer la cible de 1 250 apprentis. Au 31 décembre 2016, les différents services de ce ministère ont accueilli 971 apprentis. La gendarmerie participe à cet effort de formation en recrutant de jeunes apprentis notamment au sein de ses écoles et centres de formation.

Ainsi depuis la rentrée 2015, l’école des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN) accueille des apprentis préparant des diplômes de différents niveaux, allant du CAP jusqu’au MASTER. Pour l’année scolaire 2017 – 2018, 7 apprentis ont rejoint les rangs de l’EOGN après un entretien d’embauche au cours duquel ils ont pu démontrer toutes leurs motivations pour le métier qu’ils ont choisi d’une part et l’intérêt qu’ils portent à pouvoir l’exercer au sein de la gendarmerie d’autre part, et ce dans un environnement  répondant à leurs attentes et leur permettant de s’épanouir pleinement.

Dans le cadre de l’alternance entre l’EOGN et la structure de formation, 4 d’entre eux présenteront à la fin de leur cursus un CAP ou un BEP en restauration ou travaux paysagers. 3 autres apprentis préparent une licence professionnelle ou un master en médiation culturelle, management et gestion des organisations. Issus de toutes les classes de la population, avec cependant une forte représentativité des catégories socio-économiques des employés et ouvriers, ces apprentis bénéficient d’une formation individualisée axée sur l’acquisition de connaissances académiques et de compétences professionnelles tout en percevant une rémunération. En fonction de leur évolution,  les apprentis préparant un diplôme de niveau I ou II peuvent se voir confier des missions sensibles dans les domaines du soutien ou des ressources humaines.

S’agissant de la pratique, i.e. à l’EOGN, ils sont accompagnés durant toute leur formation par un maître d’apprentissage expérimenté, civil ou militaire, qui leur transmet son savoir et savoir-faire. La qualité de l’investissement de ce dernier et les liens qu’il entretient avec son élève constituent des gages de réussite pour l’apprenti. Au cours des deux années passées, cet engagement de chacun a ainsi permis aux apprentis accueillis à l’EOGN d’obtenir brillamment leur diplôme (CAP travaux paysagers, licence droit économie et gestion, master 2 médiation interprétation sociale et commerciale).

Au delà de l’acquisition des compétences, l’école offre à ces jeunes apprentis de découvrir la gendarmerie (participations aux cérémonies officielles, aux événements culturels) et leur apporte les clés indispensables notamment en matière de savoir-être pour faciliter l’accès au monde du travail dans les meilleures conditions.

Bruno Poulet
Attaché d’administration, adjoint au chef du bureau des ressources humaines
Commandant Sacarabany
Chef du BRH
EOGN

A propos de Bruno Poulet

Attaché d’administration, adjoint au chef du bureau des ressources humaines – 54 ans

Carrière : alternant emplois opérationnels et emplois en services administratifs
Cadre de La Poste : Adjoint du responsable d’établissement, Adjoint au responsable RH en centre de traitement du courrier, conseiller en mobilité et orientation professionnelle
Attaché d’administration au Ministère de l’Intérieur, gendarmerie nationale : École des officiers de la gendarmerie nationale

A propos du Commandant Sacarabany

Chef du BRH de l’EOGN
30 ans de services dans la fonction RH en administration centrale et au sein des forces spéciales (RPIMA/GIGN)

 

A propos de l’EOGN

Créée en 1918 l’École des officiers de la gendarmerie nationale assure la formation initiale et continue des officiers de la gendarmerie, les formant à leur premier emploi puis les préparant tout au long de leur carrière à l’exercice des différentes responsabilités de chef opérationnel, manager et concepteur de stratégie de sécurité.

Elle est commandée par le général de division Guion de Méritens.

Elle comte 266 personnels qui font fonctionner l’École quotidiennement, dont 103 formateurs au contact des élèves officiers ou officiers stagiaires, et 163 personnels dédiés à la logistique, la sécurité et l’administration. L’EOGN forme annuellement près de 1 100 officiers.

L’école comprend un centre de recherche, ainsi que le musée de la gendarmerie.

X
X