L’invention artistique ou l’innovation permanente - l'École de design - l'Institut français de la mode - l'École spéciale d’architecture - Les Beaux-Arts - CGE

L’invention artistique ou l’innovation permanente – l’École de design – l’Institut français de la mode – l’École spéciale d’architecture – Les Beaux-Arts

La pensée inventive a toujours joué un rôle vital dans le processus créateur. Michel-Ange, peintre, sculpteur, poète et architecte italien de la Renaissance disait : «Un homme peint avec son cerveau, non avec ses mains.»

Le propre de l’architecture, de l’art ou du design est de se renouveler, de se réinventer. Beaucoup d’architectes, d’artistes ou de concepteurs pensent comme des inventeurs. Créer, c’est explorer au-delà du connu et des évidences, bousculer les conventions, surgir dans des territoires insoupçonnés. L’idée prime sur l’objet d’art tangible.

Quelles sont les étapes de l’invention ?

  • L’idée : chacun peut trouver une idée. Quelquefois ce ne sont pas les meilleures idées mais certaines peuvent changer le monde
  • Enregistrement : écrire son idée
  • Schéma : ajouter des illustrations et des explications
  • Projet : traduire, calculer la meilleure façon de mettre en œuvre l’idée
  • Créer

Les méthodes pédagogiques des écoles – pas seulement des écoles d’arts mais de celles d’ingénieur ou de commerce – à travers le travail en projets, la création d’entreprise, … s’inspirent de plus en plus des processus de création artistiques. Beaucoup d’artistes en effet ont aussi été de brillants entrepreneurs. Aujourd’hui on parle de l’art du management inspiré de Schumpeter : « en innovant, l’entrepreneur ou l’artiste ne se contente pas de prendre des risques mais il précipite aussi des pans entiers de l’activité économique dans le déclin ». Cette « destruction créatrice » renouvelle le tissu productif et assure au système capitaliste son dynamisme. « Les Médicis m’ont créé, les Médicis m’ont détruit », écrivit Léonard de Vinci (1452-1519), peintre italien et homme d’esprit universel, à la fois artiste, scientifique, ingénieur, inventeur, anatomiste, peintre, sculpteur, architecte, urbaniste, botaniste, musicien, poète, philosophe et écrivain. Souvent décrit comme l’archétype et le symbole de l’homme de la Renaissance, un génie universel et un philosophe humaniste dont la curiosité infinie est seulement égalée par la force d’invention.

Un article du journal Le Monde du 2 octobre 2010 sur le thème de l’art et de l’innovation se concluait ainsi : « Et si l’Oréal s’intéressait de près à ce que font les artistes, comment ils pensent le corps et comment ils le projettent dans l’espace…et le futur… ». Découvrons en ce sens d’ingénieuses idées et des perspectives inattendues présentées par trois établissements membres de la CGE.

X
X