Sciences Po et l’AGEFIPH signent une convention pour une meilleure prise en compte des handicaps invisibles - CGE

Sciences Po et l’AGEFIPH signent une convention pour une meilleure prise en compte des handicaps invisibles

En appui aux orientations du Plan Stratégique de l’Agefiph déployé en 2017, la convention prévoit la diffusion de la recherche pédagogique initiée par Sciences Po pour ses étudiants souffrant de handicaps cognitifs (troubles Dys, troubles du spectre autitistique, etc.) et psychiques (dépression, anorexie, troubles bipolaires, etc.), auprès de l’ensemble des centres de formation. Cette recherche est source d’une innovation pédagogique majeure transposable au-delà du public handicapé.

Une recherche pédagogique innovante En 2015 et 2016, Sciences Po, avec le soutien de l’Université de Paris Sorbonne Cité (USPC) et du Programme des Investissements d’Avenir, a engagé un travail de recherche d’innovations pédagogiques pour les étudiants en situation de handicaps cognitifs et psychiques. Le résultat de ces travaux constitue une première, tant au niveau des domaines de recherche explorés (les handicaps cognitifs et psychiques et la pédagogie au sein de l’enseignement supérieur) que par la méthode retenue, mêlant conseils d’experts et expérimentations. Il a fait l’objet d’un guide sur l’innovation pédagogique et les handicaps psychiques et cognitifs publié en 2016. Au terme de la convention, il sera enrichi par des partenariats internationaux auprès d’universités qui mènent des recherches similaires.

De nouvelles méthodes et pratiques adaptées à tous les publics

Au cours des premiers travaux menés sur l’innovation pédagogique et les handicaps cognitifs et psychiques, il est apparu important de considérer la lutte contre le décrochage  comme stratégique. La sensibilisation et l’accompagnement au changement de pratiques pédagogiques présentent un intérêt majeur dans l’intégration des étudiants porteurs d’un handicap invisible. Il est apparu que ces changements pédagogiques sont aussi vécus positivement par les étudiants non handicapés.

Des solutions transférables à l’orientation, à l’insertion professionnelle et au management en entreprise

L’innovation pédagogique, testée dans l’enseignement supérieur, a ouvert un champ méthodologique nouveau qui correspond à des besoins plus larges que la formation, comme l’orientation et le management en emploi. La transversalité des principes étudiés permet de repenser la transmission des savoirs classiquement utilisés dans les organismes de formation ou en entreprise. Il est souvent difficile pour un demandeur d’emploi souffrant d’un handicap cognitif ou psychique de suivre une formation dans ces organismes. Les mêmes difficultés sont évoquées par les managers de personnes atteintes de ce type de handicaps. L’étude permet de comprendre les difficultés d’apprentissage et les potentiels de ces personnes. Associée à des outils pratiques, elle contribue à  améliorer leur acquisition de savoirs et de savoir-faire tout en valorisant leurs aptitudes à préparer l’insertion professionnelle.

 

A propos de Sciences Po

Fondée sur des valeurs d’ouverture et d’excellence, Sciences Po est une université de recherche sélective de rang international dont le modèle unique associe spécialisation en sciences humaines et sociales, pluridisciplinarité et ancrage professionnel pour former des acteurs qui comprennent et transforment la société. La diversité étant un élément structurant de son identité, Sciences Po compte 47 % d’étudiants internationaux issus de 150 pays et 27 % des élèves sont boursiers contre 6 % en 2000.

A propos de l’Agefiph

L’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées), instituée par la loi du 10 juillet 1987, élabore et finance un panel d’aides et de services en direction des personnes handicapées, des employeurs et des professionnels de l’insertion. Son implication auprès d’un vaste réseau de professionnels et son travail d’analyse lui confèrent une expertise et un rôle de développeur reconnus. En 2015, l’Agefiph a engagé 211 180 interventions en faveur des personnes handicapées et 107 109 interventions en direction des entreprises.

X
X