Étudiants & trajectoires

Les grandes écoles ont été conçues suivant des principes et des modes de fonctionnement qui sont encore totalement pertinents de nos jours et pour l’avenir.
 

Écoute, réactivité, prise en compte de l’environnement sont des éléments fondateurs de leur organisation.

A partir du XVIIIe siècle, l’État français a créé les grandes écoles pour former des ingénieurs en mesure de répondre à des besoins économiques, scientifiques et stratégiques précis : construction d’ouvrages d’art (ponts, routes…)¸ gestion et organisation de la production agricole et des forêts, conception des machines nécessaires à la révolution industrielle, élaboration des infrastructures de l’industrie minière ou du bâtiment... Ces grandes écoles devaient également fournir les élites militaires et scientifiques ainsi que les cadres de l’administration centrale.

Cette tradition a modelé une des caractéristiques essentielles de la pédagogie des grandes écoles : l’adéquation entre les formations et la réalité économique et administrative du pays, la parfaite correspondance entre les enseignements et les besoins économiques ou technologiques.

La définition des cursus et des programmes de formation naît d’une étroite coopération entre les entreprises et les écoles. Des représentants du monde économique participent aux conseils des établissements ; à côté des enseignants permanents, des cadres d’entreprise et des praticiens expérimentés interviennent dans les enseignements en tant que professeurs associés ou vacataires. Cette interaction permet une évolution permanente des enseignements et contribue à la prise en compte des débouchés professionnels.

Le stage en entreprise est totalement intégré dans le cursus de l’ingénieur ou du manager. Plusieurs stages de niveaux différents ponctuent sa formation - stage d’exécution, stage d’application, stage de conception – qui sont autant d’expériences concrètes qui lui font appréhender tous les aspects de la réalité du monde professionnel. Depuis quelques années, ce stage se fait de plus en plus fréquemment à l’étranger.

Partie intégrante du cursus, la formation à et par la recherche ouvre à l’élève la voie de la recherche approfondie, enrichit ses aptitudes à l’innovation ou à la valorisation de produits nouveaux, le met en lien avec les entreprises, avec lesquelles sont conclus des contrats de recherche et de transferts de technologie.

Pour en savoir plus...