Mobilité des étudiants

Dans la plupart des grandes écoles, le séjour à l’étranger - qu’il prenne la forme d’une période d’études dans une université ou d’un stage dans une entreprise – est obligatoire pour l’obtention du diplôme.
 

A l’inverse, la présence d’étudiants étrangers sur les bancs de leurs amphithéatres fait partie intégrante de la vie des écoles depuis de nombreuses années.  

Pour suivre ces évolutions, la Conférence des grandes écoles publie sa 8e enquête biennale sur les trois volets de la mobilité des étudiants :

  1 :  Le nombre d’étudiants étrangers présents dans les grandes écoles

  2 :  Les étudiants français en séjour d’études à l’étranger

  3 :  Les étudiants de grandes écoles en stage dans des entreprises étrangères

  •  En 2011-2012 : l’enquête dénombrait 48 039 étudiants étrangers de 164 nationalités différentes, soit une progression  de 32 % par rapport à l'enquête précédente

  • Dans la même année, les écoles ont envoyé 47 917 élèves à l'étranger, soit une progression de 12 %. Ils se répartissent en :
  • 20 470 élèves en séjour d’études à l’étranger, dont :

- 46 % en Europe de l’Ouest
- 17 % en Asie-Pacifique
- 19 % en Amérique du Nord

  •  27 447 élèves en stage dans une entreprise établie à l’étranger, dont : 

- 48 % en Europe de l'Ouest
- 18 % en Asie-Pacifique
- 15 % en Amérique du Nord

(voir CP, synthèse et étude complète)