Données de l'innovation

En 2011, un groupe de travail de la CGE a mené une enquête quantitative et qualitative auprès des écoles membres sur le thème de l'innovation. 

  • La formation par la recherche n’est pas standardisée, si l’on considère qu’il existe des expériences de recherche hors préparation d’un doctorat. La pédagogie par le jeu et le recours à la simulation sont majoritairement utilisés ; les activités pluridisciplinaires sont introduites dans toutes les formations et sont sources de curiosité. En dernière année d'école d’ingénieurs, la priorité est donnée aux stages en entreprise ; le parrainage/tutorat des étudiants par un doctorant reste un point faible, les doctorants interviennent dans les enseignements sur contrats doctoraux ou vacations mais ils ne participent pas ou très peu au tutorat de masters. La formation par la recherche prend une place grandissante mais la relation étudiant/doctorant, étudiant/chercheur, étudiant/laboratoire n’est pas toujours privilégiée. Or le contact avec la recherche s’effectue de façon prépondérante par l’implication de doctorants dans les cursus de formation.

  • Une sensibilisation à l’entrepreneuriat comme source de créativité, de prise de risque par la décision, d’autonomie et de responsabilité est fortement menée dans les écoles de management et d’ingénieurs. Elle semble aussi favoriser une activité commune aux sciences pour l’ingénieur et aux sciences de gestion. L’incubation est un support souvent cité. Si, dans certains cas, la création d’entreprise reste à la marge, créer une activité ou gérer un projet sont valorisés.

  • Concernant les cinq qualités liées à la recherche, les réponses des écoles appellent plusieurs remarques : le développement de ces compétences dépend du niveau de formation de l’étudiant ; l’accent mis sur la problématique et le questionnement constitue un préalable aux choix des solutions ; une sensibilisation à la déontologie (plagiat, idées ou avancées techniques volées, etc.) se révèle indispensable.

De plus en plus d’établissements proposent dans leur cursus des activités sollicitant la culture, le corps et la sensibilité, afin de favoriser la créativité : théâtre, danse, cinéma, arts plastiques, lien entre technologie et art, ARC (atelier recherche et création), œnologie, théologie, humanités. Malgré le faible pourcentage de réponses commentées, plusieurs exemples parlants sont illustrés. Il semble que la pluridisciplinarité fasse consensus. (Quelques exemples d’activités pluridisciplinaires : droit/design, droit/sciences, management/design).

Plusieurs facteurs favorisent l’intégration de la recherche dans la pédagogie : la culture du doute, l’attitude critique face au savoir, la capacité permanente d’évaluation et d’auto-évaluation, une grande capacité à problématiser, l’autonomie, la prise de risque, la curiosité intellectuelle, la ténacité et la rigueur. Entre également en ligne de compte la question du développement de compétences et d’attitudes entrepreneuriales au cours de la formation car il apparaît que la création d’entreprise favorise l’autonomie, la prise de risque et la capacité d’auto-évaluation. L’appropriation de la recherche dans l’ingénierie pédagogique reste néanmoins très inégale selon les écoles considérées, elle s’insère aussi de manière plus ou moins tardive dans le cursus de formation.