Données de la recherche

LA RECHERCHE DANS LES GRANDES ÉCOLES

L’enquête annuelle de la CGE sur la recherche confirme des résultats stables : les grandes écoles représentent en 2011 près de la moitié de la recherche en sciences (environ 46 % des doctorats en sciences).

On compte ainsi plus de 14 000 thèses en cours dans les grandes écoles (dont 8 500 thèses dans les grandes écoles ayant une école doctorale habilitée à délivrer le doctorat en propre, et plus de 5 500 thèses réalisées en partenariat). Plus de 2 500 thèses ont été soutenues en 2011 dans les grandes écoles. Ces chiffres sont en progression constante depuis plusieurs années.

La part d’étudiants des grandes écoles qui poursuivent en thèse est en moyenne de 7 %, chiffre identique à celui de l’université. Cette moyenne cache néanmoins de grandes disparités.

Le nombre de grandes écoles où le taux de poursuite en thèse des étudiants est supérieur à 10 % est important.

Le secteur dans lequel évolue l’école est aussi décisif pour comprendre la proportion de diplômés de grandes écoles qui poursuivent en doctorat : entre 10 % et 18 % dans le secteur de l’agronomie, 15 % dans les écoles liées à l’aéronautique, de 25 % à 40 % dans les écoles du secteur de la chimie.

Les écoles sont également particulièrement actives en matière de création d’entreprises ainsi que dans les Instituts Carnot (réseaux visant à développer la recherche partenariale). Cette culture du partenariat est à l’origine des bonnes performances des docteurs des grandes écoles, qui trouvent majoritairement un emploi dans le secteur privé et connaissent une meilleure insertion professionnelle que l’ensemble des docteurs.

Un engagement dans la recherche qui s’est renforcé durant les dernières années


La plupart des écoles considèrent que la recherche constitue une mission stratégique en termes d’attractivité et de positionnement international, ainsi ont-elles mis en place ou conforté des politiques volontaristes de développement de la recherche durant les dernières années :

  • Augmentation du budget de la recherche

  • Accroissement du taux de poursuite en thèse des étudiants (dans les entreprises internationales, la possession d’un doctorat est de plus en plus appréciée et devient la norme pour les plus hauts postes d’encadrement)

  • Lancement d'initiatives pour renforcer la culture de la recherche auprès des étudiants, des personnels enseignants : mesures incitatives (décharge de service, financements…), modules d’initiation à la démarche de la recherche, journées de sensibilisation et de découverte des laboratoires, plan de formation à la recherche…

Le pourcentage d’étudiants étrangers inscrits dans les cursus doctoraux des grandes écoles va de 20 % à plus de 52 % (40 % en moyenne nationale).