Procédure d’adhésion

L’admission à la CGE se fait sur examen d’une candidature exprimée par écrit.

Conformément aux statuts, les procédures diffèrent suivant les collèges.

 

COLLÈGE 1 : Établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Peuvent candidater les écoles préparant à un diplôme bénéficiant d’une habilitation nationale de niveau « master ». Le nombre d’élèves par promotion doit être significatif ; si le nombre d’élèves par promotion est inférieur à 50, la candidature de l’Ecole fera l’objet d’un examen par le conseil d’administration pour une éventuelle dérogation.

Ces établissements ou écoles doivent :

  • disposer d’une autonomie pédagogique et de moyens en personnel et matériels dûment affectés ;
  • recruter leurs élèves par concours faisant l’objet d’une publication officielle ou privée de niveau national ;
  • dispenser une formation à finalité professionnelle de haut niveau, avec une implication significative du monde de l’entreprise
  • développer une activité de recherche
  • mettre en œuvre une stratégie permettant d’encourager et de valoriser l’innovation pédagogique et numérique
  • impulser une politique favorisant la dynamique innovation et entrepreneuriale dans les territoires
  • avoir une politique affirmée en faveur de la diversité (égalité femmes-hommes, handicap, ouverture sociale) et de la responsabilité sociétale des entreprises

Les étapes :

  1. le directeur de l’école postulante envoie une demande d’adhésion expliquant ses motivations au président de la CGE, à l’attention du délégué général
  2. le délégué général vérifie les éléments de base nécessaires à l’éligibilité, tels que nature du diplôme délivré, ancienneté, taille des promotions
  3. si ces éléments de base sont conformes, l’école reçoit un dossier d’auto-évaluation qu’elle doit remplir et retourner à la CGE
  4. ce dossier est examiné et, s’il répond aux critères de la CGE, le délégué général désigne un groupe de trois auditeurs parmi les directeurs des écoles membres, dont un rapporteur principal responsable de la mission
  5. le rapporteur principal organise avec la direction de l’école une visite sur le ou les site(s) de l’école
  6. les auditeurs établissent leur rapport à l’attention du bureau de la CGE
  7. après examen par le bureau, la candidature est traitée en réunion du conseil d’administration, qui est décisionnaire
  8. le rapporteur principal présente le dossier et le point de vue des auditeurs lors de la séance du conseil d’administration
  9. le conseil d’administration vote et la décision devient alors applicable

Les auditeurs ont mission d’examiner de manière plus approfondie notamment les items suivants :

  • les statuts et la gouvernance
  • la situation physique
  • le plan stratégique
  • le bilan et le compte de résultat
  • l’organisation
  • l’offre pédagogique, le corps professoral, et plus particulièrement, le corps professoral permanent
  • la sélectivité à l’entrée
  • le suivi des cohortes de diplômés (placement, rémunération…) et leur insertion professionnelle initiale
  • la politique de recherche
  • la politique internationale et les échanges
  • les relations avec les entreprises

 

COLLÈGE 2 : Entreprises

Les candidatures doivent être soutenues par au moins trois autres membres de l’association, dont deux représentants de Grandes écoles.

 

COLLÈGE 3 : Autres organismes

Les candidatures doivent être soutenues par au moins trois autres membres de l’association, dont deux représentants de Grandes écoles.