IMT Atlantique a signé un accord de partenariat avec la prestigieuse Université d’Adélaïde en Australie (UoA)

Jeudi 17 mai, l’Université d’Adélaïde a célébré les « French Days » sur son campus en signant un partenariat avec l’école française d’ingénieurs IMT Atlantique, en présence de l’Ambassadeur de France en Australie, M. Christophe Penot, et de M. John Gardner, Ministre de l’Éducation de l’Australie-Méridionale. C’est le troisième partenariat entre cette université et la France ce mois-ci.

Le partenariat entre IMT Atlantique et l’Université d’Adélaïde ouvre la voie à des collaborations dans les domaines de la recherche et de l’enseignement, et augmentera l’internationalisation des deux campus, l’échange d’enseignants chercheurs et d’étudiants et la création de double-diplôme.

Pour M. Christophe Penot, Ambassadeur de France en Australie-Méridionale, l’accord conclu aujourd’hui avec IMT Atlantique est une façon particulière de célébrer les « French Days » et la dernière d’une série de collaborations stratégiques à long terme entre l’Université d’Adélaïde et les institutions et entreprises françaises.

Cette signature avec IMT Atlantique fait suite en effet à deux autres annonces récentes :

  • La création d’un double Master en Génie Maritime entre l’Université d’Adélaïde et l’établissement d’enseignement français ENSTA Bretagne. La signature a eu lieu le 2 mai en présence du Président de la République française, M. Emmanuel Macron, et du Premier ministre australien, Malcolm Turnbull
  • L’annonce cette semaine de l’ouverture du centre régional d’Australie-Méridionale de Dassault Systèmes à l’Université d’Adélaïde.

Ces deux annonces s’inscrivent dans le cadre de l’engagement croissant de l’Université australienne à l’égard des compétences, de l’éducation et de la recherche française en matière de défense.

 

A propos des « French Days »

Elles sont organisées par l’Université d’Adélaïde en collaboration avec l’Ambassade de France en Australie et l’Alliance Française. Ces journées offrent au personnel et aux étudiants l’occasion de s’engager auprès d’institutions françaises, d’en savoir plus sur les possibilités de recherche et d’études, de s’engager auprès de l’industrie et des entreprises françaises situées en Australie, et d’en profiter pour mieux connaître la culture française.

X
X