Laurent Champaney nouveau vice-président « écoles » de la Conférence des grandes écoles

Laurent Champaney, directeur général d’Arts et Métier ParisTech et président de la commission Amont de la Conférence des grandes écoles succède à Hervé Biausser au poste de vice-président écoles (conseil d’administration du 13 novembre 2018) de la Conférence des grandes écoles.

Le bureau de la Conférence des grandes écoles comporte :

  • un vice-président entreprise : Yves Portelli, directeur général adjoint Enseignement-Recherche-Formation à la Chambre de commerce et d’industrie de Paris Ile-de-France
  • deux vice-présidents écoles : Loïck Roche, directeur général de Grenoble École de Management et Laurent Champaney, directeur général d’Arts et Métier ParisTech

 

 

Le conseil d’administration du 13 novembre 2018 a également approuvé la demande d’adhésion au sein de la Conférence des grandes écoles de l’INSTN (lnstitut national des sciences et techniques nucléaires) dirigé par Philippe Corréa.

 

A propos de l’INSTN

Depuis 60 ans, l’INSTN délivre des enseignements et des formations de haute spécificité, à tous les niveaux de qualification – de l’opérateur à l’ingénieur et au chercheur – portant sur les sciences et les techniques mises en œuvre dans les domaines de l’énergie nucléaire, de ses applications industrielles et médicales. Accompagnant l’action du CEA dans le développement des énergies bas carbone, l’INSTN propose également une offre de formations dans ce domaine de l’énergie responsable.

L’INSTN a pour principale mission de participer au développement des compétences individuelles afin de développer la compétitivité et la performance des entreprises dans ces secteurs d’activité.

Dans un monde en mouvement, l’INSTN veille à adapter son offre de services aux évolutions des besoins de ses clients et partenaires. Il met ainsi en œuvre des approches professionnelles avec les acteurs institutionnels, académiques et industriels en France et à l’international. Pour maintenir un enseignement d’excellence, l’INSTN développe ses moyens humains et matériels et s’engage dans une voie moderne de diffusion de ses enseignements basée sur une utilisation pragmatique des nouvelles technologies de l’information. Pour l’avenir, l’INSTN entend encore renforcer son rôle de plateforme d’échanges, développer en étroite relation avec les laboratoires du CEA des solutions sur les énergies décarbonées et renforcer le management des projets énergétiques complexes.

X
X