Ségrégations universitaires en Île-de-France – Inégalités d’accès et trajectoires étudiantes

Publié à la Documentation française
Leïla Frouillou
Préface d’Agnès Van Zanten

Extrait de la préface, par Agnès Van Zanten :

« En s’intéressant aux écarts d’ordre scolaire et social entre les publics universitaires et aux différents processus qui en sont à l’origine, Leïla Frouillou donne ici à voir de façon exemplaire un espace universitaire marqué par des dynamiques de segmentation, différenciation et concurrence entre établissements et de choix, calcul et expérimentation de la part des étudiants. […] La singularité de son apport réside […] dans la perspective adoptée qui […] s’intéresse à l’espace comme dimension essentielle des rapports de domination et, plus précisément, aux profits matériels et symboliques que les universités et les étudiants retirent ou non de leur localisation, de leur proximité ou de leur mobilité. »

 

Géographe de formation, Leïla Frouillou est maîtresse de conférences en sociologie à l’université Paris Nanterre. Elle a obtenu le 1er prix de l’Observatoire national de la vie étudiante en 2016, pour sa thèse de doctorat réalisée sous la direction de Sylvie Fol.

En savoir plus

X
X