A-L. Wack – « Il est évident que la crise a eu un coût pour toutes les écoles »

La CGE (Conférence des grandes écoles) travaille dans l’ombre auprès des écoles membres depuis le début de la crise sanitaire. Anne-Lucie Wack, présidente de cette conférence, revient pour EducPros sur les problématiques que rencontrent les écoles, les difficultés qu’elles affrontent mais aussi les ressources qu’elles trouvent pour affronter cette crise multifacette.

  • Après trois mois de confinement et une rentrée dans un climat sanitaire tendu, comment la CGE accompagne aujourd’hui les écoles ?
  • Comment réagissent les étudiants face à cette situation ? Certains pourraient demander une baisse voire un remboursement de leurs frais de scolarité…
  • L’arrivée des étudiants internationaux a été au cœur des interrogations pendant le confinement. Quel premier bilan tirez-vous de cette rentrée ?
  • La crise sanitaire a déjà des conséquences économiques majeures. Certaines grandes écoles sont-elles aujourd’hui en danger ?
  • Et concernant l’insertion professionnelle de vos diplômés. Etes-vous confiante ?
  • La CGE se mobilise aussi fortement sur le volet ouverture sociale. Où en est ce chantier avec le ministère ?

Lire l’interview d’Anne-Lucie Wack sur EducPros

 

X
X