Comité Habilitation Numérique

 

Afin d’instruire les candidatures à son nouveau label d’établissement numérique, la Conférence des grandes écoles a souhaité se doter d’un groupe expert indépendant en capacité de s’assurer que l’école qui demande le label maîtrise l’ensemble des ressources nécessaires et qu’elle a inscrit la dimension numérique au cœur même de sa stratégie, mais aussi un groupe amené à élaborer, adapter, enrichir les éléments de doctrine habituels de l’accréditation pour des formations dispensées majoritairement ou entièrement à distance.

Le CHN est composé de professionnels, internes ou externes aux écoles et organismes membres, dont les spécialités recouvrent au moins l’un des aspects de la maîtrise d’ouvrage : expérience de mise en œuvre concrète de dispositifs pédagogiques numériques ; expertise technique dans des questions opérationnelles (infrastructures, réseaux, applications, données, stockage, sauvegarde, etc.), mais aussi une réflexion en termes de gestion de projet et de management ; Droit de la Propriété intellectuelle, pour la recherche d’une maîtrise de l’écosystème juridique en termes de licences, brevets, modes d’acquisition, type de contrats, responsabilités professorales et autres ; mise en œuvre de prestations de e-learning, avec des dimensions aussi bien technologiques, managériales, commerciales, qu’économiques.

  • Dans un premier temps, le CHN se prononce sur la recevabilité de la candidature après vérification des cinq conditions suivantes :
    1. L’école dispose d’une expérience significative de l’enseignement à distance, depuis au moins 2 ans. Il appartiendra à l’école de faire la démonstration de la dimension significative de l’expérience, en particulier au regard des points 2,3 et 4 qui suivent.
    2. L’école a formalisé et développé une stratégie de formation numérique à distance impliquant un ensemble d’acteurs (apprenants, tuteurs, responsables de formation) et d’outils techniques (pédagogiques, outils de partage, plateformes…).
    3. L’école a défini la place du numérique dans sa stratégie globale et, a apporté la preuve des ressources allouées.
    4. L’école est responsable de la maîtrise d’ouvrage en termes de gestion et de contrôle ; elle est garante de la cohérence des parcours et de l’excellence pédagogique, qu’elle produise tout ou partie desdits programmes.
    5. L’école dépose un dossier complet.
      La recevabilité de la candidature est formalisée dans un avis écrit, rendu par le CHN à la Délégation générale, et adressé au Directeur de l’école.
  • Dans un second temps, sous réserve de la recevabilité de la candidature, le CHN procède à l’instruction du dossier et organise un audit in situ avec le Directeur de l’école, le/la Responsable en charge du projet numérique et les équipes engagées qui, à cette occasion, exposeront les différents dispositifs dédiés au numérique.
  • Après instruction et audit, le Comité Habilitation Numérique émet un avis collégial et motivé (favorable ou non favorable) sous la forme d’un rapport final. Ce rapport est adopté par la Commission d’Accréditation pour décision.

 

Le Comité Habilitation Numérique, actuellement en exercice, a été constitué en juin 2018 et se compose de 6 experts :

Vincent Beillevaire

délégué général – FONDATION UNIT

Vincent Beillevaire est le délégué général de l’Université Numérique Ingénierie et Technologies, UNIT (http://www.unit.eu). Il œuvre notamment dans le montage de dispositifs de formations numériques pluripartenaires comme le projet SONATE (https://cours.daeu-sonate.fr).

Véronique Bouchard

professeure Stratégie et Organisation, Innovation pédagogique – EMLYON

Véronique Bouchard est professeur de Stratégie et d’Intrapreneuriat à emlyon business school. Elle a été responsable de la veille et de la diffusion des nouvelles pédagogies au sein d’emlyon de 2013 à 2018. Elle est ingénieur de formation et détentrice d’un MBA et d’un Ph.D. en Sciences du Management de la Wharton School.

Eric Collery

directeur informatique et système d’information – INSTITUT MINES-TELECOM BUSINESS SCHOOL ET TELECOM SUDPARIS

 

Charlotte Fillol

consultante en pédagogies innovantes –maître de conférences université PARIS-DAUPHINE

Enseignant-chercheur en gestion à Paris-Dauphine et Stanford, Charlotte Fillol est une experte en stratégie d’entreprise ; ses analyses portent plus particulièrement sur l’entreprise apprenante, ainsi que sur les formes et fonctions de la compétence professionnelle. Au cours de sa carrière elle a défini puis piloté la stratégie éducative de la plus importante EdTech européenne. Charlotte Fillol conseille aujourd’hui entreprises et établissements d’enseignements supérieurs sur leurs enjeux de formation et de développement des compétences face à la révolution numérique.

Evelyne Moreau

chargée des activités juridiques en propriété intellectuelle pour la formation – IMT ATLANTIQUE BRETAGNE-PAYS DE LA LOIRE

Rattachée au CNRS, Evelyne Moreau  exerce ses missions au sein du Centre d’Appui et de Ressources pour l’Apprentissage et l’Enseignement (CARAE) de IMT Atlantique. Elle est spécialisée sur la question des droits d’auteur et du droit à l’image dans le cadre de la production de ressources pédagogiques notamment numérique.  Elle anime régulièrement des  ateliers de sensibilisation sur ces thématiques. Elle est à l’origine de multiples ressources en accès libre autour de ces questions.

William Peres

fondateur et PDG – SERIOUS FACTORY

Ingénieur en aéronautique, William PERES a passé 20 ans dans les métiers de la Vente, du Marketing et de la Formation. Passionné de technologie et de pédagogie, il accompagne des Grands Groupes internationaux dans leur stratégie de transformation digitale de la Formation.

Rony Germon

docteur de l’Université de Technologie de Troyes (UTT)

Docteur de l’Université de Technologie de Troyes (UTT), Rony GERMON est directeur des pédagogies digitales et de l’innovation pédagogique au sein du Pôle Léonard de Vinci (EMLV, ESILV, IIM). En tant qu’enseignant chercheur  il est l’auteur d’articles scientifiques autour du digital, du crowdfunding, et de l’entrepreneuriat. Il a eu l’occasion de manager plusieurs projets européens lié à l’innovation pédagogique et la digitalisation des enseignements.

Christopher Sullivan

directeur général – ECDL France

Christopher Sullivan est le directeur d’ECDL France, l’opérateur français de la certification PCIE – Passeport de Compétences Informatique. Il accompagne depuis plus de 15 ans les centres d’examen PCIE dans la certification des compétences numériques de leurs apprenants. Le PCIE est la 1ère certification de compétences numériques dans le monde.

Luc Jarry-Lacombe

Cofondateur et CEO – BCdiploma

Luc Jarry-Lacombe est CEO de BCdiploma (www.BCdiploma.com), solution blokchain de certification de diplômes et d’attestation. Il œuvre notamment, en lien avec l’Agence Universitaire de la Francophonie, au développement de la reconnaissance des diplômes de l’Espace Universitaire Francophone. Agrégé de mathématiques de formation, il se consacre aux thématiques IT de l’enseignement supérieur depuis 2014.

Pour tout renseignement, merci de vous adresser à Maria Romo-Navarrete, chargée de mission Qualité et Digital [maria.romo@cge.asso.fr / 01 46 34 57 62 – 06 17 37 39 00].