Pour une recherche académique utile à tous - CGE

Pour une recherche académique utile à tous

Logo EDHEC Business SchoolA quoi sert la recherche ? Cette question alimente de longue date les débats, tant au niveau des Etats que des institutions publiques et privées d’enseignement et de recherche. Une première réponse peut être trouvée dans le champ purement académique, à la fois sur une dimension collective et d’un point de vue plus individuel. En effet, les efforts des enseignants-chercheurs, qu’ils soient coordonnés ou non, pluridisciplinaires ou pas, permettent d’améliorer l’état des connaissances dans les disciplines. L’utilité est évidemment aussi individuelle. Le marché international des enseignants-chercheurs reste encore assez fortement basé sur la qualité et le nombre des publications dans les revues académiques les plus réputés. Dès lors chacun essaie, influencé par ce critère, d’améliorer sa valeur de marché en multipliant ses publications. Cette dynamique ne présente pas que des avantages pour la société dans son ensemble et les institutions dans lesquelles travaillent ces enseignants-chercheurs. Elle peut faire naitre des comportements trop individualistes et totalement opportunistes.

Au-delà du champ académique, la recherche doit avoir un impact sur la société ou sur les pratiques des entreprises, même s’il est loin d’être aisé de pouvoir mesurer objectivement cet impact. L’enjeu réel de la recherche est de permettre de mieux comprendre certains mécanismes économiques, sociaux, managériaux, juridiques, etc., afin d’imaginer et de proposer des voies d’amélioration, tout en sachant qu’il convient de déterminer qui en sont les bénéficiaires : les citoyens, les consommateurs, les actionnaires, etc. Une recherche sans impact justifie-t-elle son coût, que celui-ci soit supporté par le contribuable, les étudiants, ou même les entreprises qui la finance ?

A l’EDHEC, même si nous sommes un acteur du marché de la formation qui ne peut totalement s’affranchir de la dynamique évoquée précédemment, notre conviction et notre stratégie en matière de recherche sont claires et déterminées. Les recherches menées par nos professeurs et chercheurs doivent avoir un impact – positif évidemment – sur la société et les industries, mais également sur la formation de nos étudiants et de nos participants en formation continue. A titre d’exemples, et sans que ceux-ci ne soient limitatifs, le Pôle d’Excellence en Economie de l’EDHEC travaille et propose des solutions dans les domaines de l’accès à l’éducation, et notamment de la mixité sociale, de l’accès au logement avec l’évaluation du prêt à taux zéro, du financement et de l’investissement de l’immobilier par le secteur de l’assurance, en lien avec notre Pôle d’Excellence Financial Analysis and Accounting (FAA). Ces travaux sont partagés avec les institutions publiques et privés, alimentent les réflexions, et sont susceptibles de donner lieu à des changements de modèle économique et des évolutions réglementaires. Le Pôle FAA s’intéresse aussi à la question des risques dans le cadre des exigences de Solvabilité 2 – sujet capital pour les sociétés d’assurance – et proposent des indicateurs de performance pour améliorer les pratiques en la matière. Le Family Business Centre s’attache à montrer l’impact du contrôle familial dans la création d’emploi, notamment dans les entreprises de taille intermédiaire, sujet de première importance dans notre économie. Le Pôle LegalEdhec contribue par ses travaux à améliorer les pratiques en matière de management des risques juridiques, de compliance et de respect des droits de l’homme dans les pratiques d’entreprise. Quant à EDHEC Risk Institute, il influence depuis de nombreuses années les pratiques dans le monde de l’asset management et a acquis une réputation mondiale.

Avoir un impact par la recherche, c’est également veiller à ce que les étudiants bénéficient des apports de ces travaux, que ce soit par leur intégration dans les cours, par la création de nouveaux cours ou de nouveaux programmes, par l’implication des étudiants dans ces travaux. Ainsi, les étudiants sont mieux formés, améliorent leur employabilité et contribueront à l’amélioration des pratiques en entreprise, ce qui constitue une forme, indirecte mais réelle, d’impact sociétal.

 

Christophe Roquilly
Doyen du Corps Professoral et de la Recherche
EDHEC Business School

 

Christophe Roquilly - EDHEC

A propos de Christophe Roquilly

Christophe Roquilly est Doyen du Corps Professoral et de la Recherche à l’EDHEC Business School, professeur de droit et directeur du centre LegalEdhec. Bénéficiant d’une expérience de l’enseignement et de la recherche de plus de 25 ans, Christophe Roquilly vient d’être nommé à l’Accreditation Board d’EPAS (EFMD).

A propos de l’EDHEC

Implantée à Lille, Nice, Paris, Londres et Singapour, l’EDHEC est l’une des 20 meilleures business schools du monde. Résolument internationale et directement connectée au monde des affaires, elle est reconnue pour l’excellence de sa recherche et sa capacité à former des entrepreneurs et des managers capables de faire bouger les lignes. Véritable laboratoire d’idées, elle produit des solutions innovantes reconnues par les entreprises.

Ses travaux de recherche irriguent son enseignement fondé sur la culture du « building people to build business » et du « learning by doing ».

 

 

 

 

X
X