Accréditation CGE : exigences qualité, proximité du monde professionnel et impact

Aujourd’hui, on estime à plus de 13 000 le nombre d’écoles de commerce dans le monde. Les labels d’accréditation deviennent des gages de plus en plus importants, véritables indicateurs de réputation et de distinction de la qualité des écoles et de leurs programmes.

Les classements visent à ranger les écoles en fonction de divers critères, ce qui exige que le public (étudiants) les comprenne ainsi que la méthodologie utilisée afin de pouvoir tirer des conclusions en connaissance de cause. Les labels et les accréditations, garants d’un niveau d’excellence, quant à eux, segmentent le marché et permettent de dissocier clairement les établissements de qualité supérieure aux autres.

Depuis de longues années, la CGE fournit des normes nationales de qualité, offrant une large gamme de labels à ses membres. Cette longue tradition d’exigence de haut niveau est reconnue dans l’Hexagone, jusqu’au niveau international. L’un des principaux avantages de son label MS, par exemple, est l’attention particulière portée à la pertinence du contenu par rapport au marché du travail et au monde professionnel. Cela se traduit généralement par un nombre élevé d’insertions professionnelles avant ou juste après l’obtention du diplôme. Le label MSc, quant à lui, est adapté aux étudiants internationaux qui aspirent à suivre une formation dans l’enseignement supérieur en France. Tous les labels CGE accordent une attention particulière à la qualité des enseignants qualifiés académiquement et professionnellement.

Concrètement, ces critères aident à la fois les étudiants et les écoles. Comme les labels sont renouvelés régulièrement, les écoles sont amenées à mettre à jour leurs programmes en fonction des tendances du marché du travail, et à s’adapter au monde professionnel en constante évolution. Cette adaptation permet à son tour d’actualiser régulièrement le contenu et les méthodes pédagogiques. Pour les étudiants, les avantages sont multiples : un contenu plus pertinent signifie que les diplômés sont mieux armés pour intégrer l’environnement professionnel. Les étudiants, qui investissent leur temps pour améliorer leurs acquis ou en développer de nouveaux, bénéficient également des connaissances les plus récentes sur les sujets étudiés. Enfin, ils bénéficient d’une expérience d’apprentissage globale bien pensée, au-delà de l’enseignement en classe, qui les aide à acquérir et à appliquer des compétences plus rapidement.

L’impact et le rôle des écoles de commerce est un sujet d’actualité, et les labels CGE, contribuent potentiellement à cet effet de deux manières. Premièrement, les enseignants qualifiés académiquement sont invités à intégrer les résultats de leurs recherches scientifiques dans leurs activités d’enseignement, ce qui augmente la portée de ces résultats, plus accessibles et applicables, au-delà de la sphère des journaux académiques. Deuxièmement, les étudiants qui exercent une activité professionnelle dès leurs stages ou période d’apprentissage ont plus de chances de devenir plus vite des professionnels proactifs et de contribuer plus rapidement aux activités économiques et sociétales.

 

Tamim Elbasha, Directeur Learning, Quality & Development d’Audencia

 

 

A propos de Tamim Elbasha

Directeur Learning, Quality & Development, Tamim Elbasha est également membre de l’Academic Board de l’Executive Education. Titulaire d’un PhD en management stratégique de l’Open University au Royaume-Uni, Tamim avait rejoint Audencia en 2013 en tant que professeur associé pour enseigner la stratégie et le management. Il a également eu la charge de la Majeure Consulting de 2013 à 2016, avant d’être Directeur Académique du Full-Time MBA et de l’EuroMBA. Ses projets des recherches portent sur la stratégie et l’éducation.

X
X