Conférence Régionale des Grandes Ecoles en Nouvelle-Aquitaine : un pan d’actions et des résultats concrets

Répartition des membres de la CRGE en Nouvelle-Aquitaine

La Conférence Régionale des Grandes Ecoles en Nouvelle-Aquitaine est une association « loi 1901 ». Ce « Club des Grandes Ecoles de Nouvelle-Aquitaine » regroupe 34 membres, avec plus de 25000 étudiants répartis dans 7 villes de la région. A cette diversité géographique s’ajoute une diversité thématique, avec des écoles d’ingénieurs, des écoles de management, des écoles d’art, d’architecture, de sciences politiques…, et une diversité de statuts, avec des écoles publiques, internes et externes aux universités, des écoles consulaires (EESC), des écoles sous statut associatif (EESPIG), des campus d’écoles… Il n’y a pas de salarié dans l’association. Son fonctionnement repose sur l’action bénévole d’un bureau, et sur quelques réunions thématiques liées à des plans d’actions validés en assemblée générale annuelle. Son siège est au sein de KEDGE Business School à Talence (33).

 

 

Comme la CGE et les autres associations régionales, la CRGE de Nouvelle-Aquitaine a comme principale richesse les diversités géographiques, thématiques et statutaires de ses membres. Les membres fonctionnent de façon assez naturelle en mode projet. Les principaux thèmes d’actions fixés lors de l’assemblée générale de 2019 sont :

  • Les coopérations académiques et pédagogiques entre les membres ;
  • Les relations avec les parties prenantes du territoire, et en particulier la Région et les universités ;
  • Les relations avec la CGE nationale.

« Ce plan d’actions m’a motivé à accepter la présidence de cette association. Du fait de la crise sanitaire, notre activité n’a certes pas été à la hauteur de nos objectifs, mais nous avons tout de même obtenu des résultats concrets. L’ensemble du bureau sera renouvelé lors de l’assemblée générale du 22 juin 2022. » Roland Fortunier, directeur général de l’ISAE-ENSMA, président de la CRGE Nouvelle-Aquitaine

 

Actions réalisées

1 – Coopérations académiques et pédagogiques entre les membres

Les actions menées auprès de la région Nouvelle-Aquitaine ont permis d’identifier la CRGE comme acteur de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Ainsi, lors du renouvellement de la commission de coordination régionale, l’association a été sollicitée pour fournir cinq représentants. Nous avons répondu en répartissant ces représentants parmi les différentes sensibilités de nos membres :

  • Un représentant des écoles d’ingénieurs membres ou associées à Bordeaux INP ;
  • Un représentant des écoles d’ingénieurs membres de l’alliance ISAE Nouvelle-Aquitaine ;
  • Un représentant des écoles de management ;
  • Un représentant des écoles d’art, de design, et d’architecture ;
  • Un représentant des autres écoles.

L’association « Article 1 » a sollicité l’association pour se présenter simultanément à toutes les écoles de la région. Sa mission est d’accompagner les jeunes de milieux populaires vers leurs réussites scolaires et professionnelle pour :

  • Changer les visages de la réussite ;
  • Changer la vision de la réussite.

Cette mission étant inscrite dans la feuille de route des membres, nous avons accepté cette demande. Ceci a généré des contacts et des actions locales. La CRGE en Nouvelle-Aquitaine a donc ici simplement servi de point de rassemblement et d’informations.

 

2 – Relations avec les parties prenantes du territoire

La crise sanitaire a conduit à des directives données périodiquement aux établissements par le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Ces directives sont transmises directement aux établissements publics, puis à l’ensemble des membres de la CGE. Cependant, en région, certaines structures ou campus manquent d’information. L’association est donc un lieu d’échange lors de réunions en distanciel. Le recteur de région académique délégué à l’ESRI a été invité à ces réunions pour répondre à certaines questions, ce qui a en outre participé à l’identification de la CRGE comme acteur régional.

L’association a signé des conventions avec différentes structures du territoire. On peut citer par exemple :

  • L’union régional des ingénieurs et scientifiques en aquitaine (URISA), qui est depuis 1944 une émanation en Aquitaine de l’ISF, qui est le partenaire privilégié auprès des institutionnels, des entreprises et des Ecoles pour accompagner la dynamique du métier de l’Ingénieur et du Scientifique, et qui s’étend maintenant à l’ensemble de la région Nouvelle-Aquitaine ;
  • La maison de la Nouvelle Aquitaine, qui est un lieu à Paris dont les membres de la CRGE peuvent profiter pour organiser des évènements avec des partenaires industriels, avec leurs alumni…

L’année 2022 marque le départ du CPER 2022-2027, ainsi que la mise en place par la région d’une nouvelle politique d’accompagnement des établissements. Lors de l’assemblée générale du 22 juin 2022, le vice-président de la région en charge de l’ESRI viendra présenter cette politique et en discuter avec les membres de la CRGE. Ceci alimentera une discussion entre les membres pour définir le plan d’actions de l’association pour les prochaines années.

 

3 – Relations avec la CGE nationale

Comme les autres associations régionales, le CRGE en Nouvelle-Aquitaine participe à la commission « Grandes Ecoles et Territoires » de la CGE. Dans ce cadre, l’association a par exemple fait remonter une contribution pour l’élection présidentielle de 2022.

 

Roland Fortunier,
Directeur Général de l’ISAE-ENSMA,
président de la CRGE Nouvelle-Aquitaine

X
X