Le Groupe EDF inaugure son tout nouveau centre de formation aux métiers de l’hydraulique à Toulouse

EDF accorde une priorité absolue à la transmission et au renouvellement des compétences dans l’ensemble de ses métiers. Afin de renforcer la  professionnalisation des salariés de sa division de production hydraulique, le Groupe EDF implante un tout nouveau campus de formation à Toulouse, dans le quartier de Basso Cambo. Ce centre de l’Unité de Formation Production Ingénierie (UFPI) du Groupe EDF, va permettre de former a minima 2000 personnes par an sur l’ensemble des métiers de la filière hydraulique pour répondre aux enjeux du secteur : besoin de recrutement, nouvelles compétences, transmissions des savoirs entre générations. Les apprenants, issus principalement du Massif Central et des Pyrénées, pourront suivre des formations professionnalisantes de plusieurs jours sur ce site de 2400m2, conçu pour offrir les meilleures conditions pour les stagiaires, notamment sur le plan de la sécurité.

 

 

 

 

Un campus pour le développement des compétences du groupe EDF

Dans un contexte de mutation rapide et profonde du monde de l’énergie, et de développement de l’entreprise en France et à l’international, l’Unité de Formation Production Ingénierie, a pour vocation d’accompagner les évolutions et les besoins des différents métiers de l’hydraulique en modernisant les moyens et les dispositifs de formation. Ce Campus sera notamment utilisé par l’Unité de Production hydraulique Sud-Ouest (UPSO) et l’Unité de Production hydraulique Centre (UPC) implantés respectivement dans les Pyrénées et dans le Massif Central. Il pourra également accueillir des stagiaires en provenance des DOM TOM, de Corse ou encore d’exploitants étrangers ou de filiales du Groupe.

C’est ainsi le premier centre de ce type à s’implanter en France, le second  a été ouvert en septembre 2017, à Saint Martin le Vinoux (Isère) et sera pleinement opérationnel au printemps 2018.

 

« Ce nouveau Campus illustre l’importance accordée par le Groupe au développement des compétences des salariés comme levier de sa performance industrielle. » Elodie Siwertz – Directrice de l’Unité de Formation Production Ingénierie

 

Doté de maquettes pédagogiques sophistiquées, ce campus présente de véritables « morceaux d’usines » permettant de réaliser des formations au plus près des conditions réelles d’exercice du métier des stagiaires. Il est composé de différents espaces pour permettre à chaque intervenant de se former et de développer les compétences pour travailler en toute sûreté et sécurité. Les stagiaires pourront y découvrir de nombreux équipements pédagogiques tels que des lignes d’arbre verticale et horizontale, un poste HTA et un poste HTB (éléments du réseau servant à la transmission et à la distribution d’électricité), des régulateurs, des salles de commande modulaires, des maquettes pédagogiques dans le domaine des automatismes, des barrages…

Salle protection
HTA
Espace ligne d’arbre
Espace ligne d’arbres

 

 

 

 

 

Un fort ancrage territorial

 L’installation de ce centre s’intègre dans une stratégie globale EDF définie à l’occasion des conventions de partenariat signées entre le groupe, la Région Occitanie et Toulouse Métropole. EDF s’est en effet engagé avec les collectivités pour développer l’innovation, l’attractivité, la durabilité et la création d’emploi dans les territoires.

Le groupe EDF illustre ainsi sa volonté de développer ses compétences tout en développant l’emploi local et en rapprochant ses centres de formation des bassins hydrauliques. De par son emplacement géographique, Toulouse permet effectivement de positionner ce campus au plus près des différentes zones d’exploitation hydraulique du grand Sud-Ouest, à savoir le Massif Central et les Pyrénées.

Par ailleurs, Toulouse possède une véritable attractivité scientifique avec ses nombreuses universités. Le Groupe EDF a d’ores et déjà signé un partenariat avec l’ENSEEIHT, l’Ecole Nationale Supérieure d’Electrotechnique, d’Electronique, d’Informatique, d’Hydraulique et des Télécommunications. Ce partenariat permettra d’accompagner et d’amplifier les ambitions de l’UFPI – Unité de Formation Production Ingénierie d’EDF –  notamment dans le domaine de la digitalisation et de l’innovation pédagogique. En joignant leur expérience et savoir-faire respectifs, les 2 entités pourront explorer de nouvelles modalités pédagogiques pour développer l’efficacité des actions de formation.

In fine, ce centre va ainsi générer plus de 20 emplois sur place, sans compter les emplois induits par l’exploitation du site, notamment en lien avec l’hébergement et la restauration des quelques 2000 stagiaires accueillis chaque année sur place pour des formations d’une durée de 3 à 5 jours.

 

« Ce campus témoigne de l’intérêt de l’aménagement du territoire exprimé par le Groupe EDF. C’est bien une volonté forte de coopérer avec l’écosystème formation et enseignement local & régional en matière scientifique, environnementale. Cette démarche participe également de l’innovation d’une métropole et d’une région marquées toutes deux par un réel dynamisme numérique, » explique Gilles Capy, délégué régional EDF en Occitanie.

2 stagiaires à l’atelier mécanique
Espace de détente
Accueil de stagiaire

 

 

 

 

 

Des formations concrètes et adaptées

Composé d’une équipe de 20 personnes, le Campus de Toulouse fonctionne de façon conjointe avec l’équipe du Campus de St Martin le Vinoux. Les formateurs sont pour la plupart des professionnels issus de la production, compétents et reconnus, qui rejoignent la formation forts de leur expérience terrain. En complément, de jeunes ingénieurs sont recrutés et formés pour devenir formateurs. Quelle que soit leur origine, tous sont dotés de compétences pédagogiques et sont détenteurs d’une habilitation « à former » en fonction du domaine technique sur lequel ils exercent : électronique, mécanique, automatismes, électricité, génie-civil…

L’offre de formation UFPI pour les métiers de la production hydraulique comprend :

  • Des formations initiales pour les nouveaux arrivants qui suivent des cursus de formation de 8 mois avec des périodes de formations de 15 jours tous les mois et demi.  Entre ces regroupements, les apprenants reviennent sur leur lieu de travail pour des mises en situation de leur apprentissage. Il existe un cursus spécifique pour chaque métier (6 cursus différents) : agent et technicien d’exploitation, de maintenance, ingénieur, contrôleur, qui permettent de former les salariés autant sur le savoir-faire, que le savoir-être ou le savoir-agir.
  • Des formations plus spécialisées sur les outils, les domaines, les nouvelles technologies, qui permettent aux salariés tout au long de leur carrière de maintenir et de développer des compétences nécessaires au bon fonctionnement des installations (Plus de 130 formations différentes, comme par exemple sur le dépannage des protections des centrales hydroélectriques ou la simulation à la conduite de barrage en crue).

Ces formations sont en constante évolution pour répondre toujours mieux aux enjeux de sûreté,  de sécurité, d’environnement et de performance. L’UFPI s’attache également à développer la digitalisation de ses formations pour en améliorer l’efficacité et pour s’adapter aux nouvelles générations à former. Ces solutions digitales viennent en complément des formations sur maquettes pédagogiques ou sur des installations réelles pour améliorer la formation en présentiel ou prolonger les apprentissages par de la formation à distance avec la mise à disposition de modules de e-learning.

Salle de formation S1
SCM2
Salle de Génie Civil

 

 

 

 

 

La Filière Hydraulique EDF

En France, l’électricité d’origine hydraulique est la 1ère des énergies renouvelables. Les aménagements hydrauliques d’EDF en France produisent en moyenne annuelle 10% de la production électrique. Sa souplesse de fonctionnement et sa rapidité d’utilisation lui confèrent une place privilégiée dans le parc de production, comme base de la production d’électricité ou comme moyen d’ajustement lors des pics de consommation en électricité. EDF gère 75% des eaux de surface artificielles en France métropolitaine et bénéficie de savoir-faire techniques et industriels construits sur plus d’un demi-siècle dans les vallées françaises. Ces compétences sont assurées par ses 5500 hydrauliciens qui exploitent 436 centrales et s’appuient sur une ingénierie hydraulique internationalement reconnue : chaque année, une cinquantaine de contrats sont signés à l’international.

Le nouveau campus de formation de Toulouse va contribuer à l’atteinte des ambitions de la Division de la Production et de l’Ingénierie Hydraulique – DPIH-, en offrant aux hydrauliciens et hydrauliciennes des formations de qualité, un environnement de travail plus innovant, plus moderne et en adéquation avec les attentes des nouveaux diplômés en termes de digitalisation. Cela va renforcer le partage des savoir-faire et le travail collaboratif.

L’intégration des nouvelles technologies dans les systèmes d’information industriels et faire de l’innovation (technique, digitale, humaine, managériale) un véritable levier d’optimisation est en effet une priorité pour les Unités de Production hydrauliques EDF.

Salle Hydroméca
Espace Hydroméca
HTA

 

 

 

 

 

 

L’Unité de Production hydraulique Sud-Ouest (l’UPSO), dont le siège est à Toulouse, est l’une des 5 unités de production hydraulique EDF réparties sur le territoire français. Près de 800 salariés se mobilisent chaque jour pour produire de l’électricité d’origine hydraulique en conciliant les exigences de qualité, de sûreté, de disponibilité et de compétitivité. Ils sont chargés de la maintenance des 78 barrages et des 121 centrales hydrauliques du grand Sud-Ouest, de l’exploitation de ces installations et de la téléconduite des plus grands aménagements.

UPSO, les chiffres clés :

Salle Hydroméca, UFPI Toulouse
  • 800 salariés à l’UPSO
  • 2 825 MW de puissance installée : 121 centrales hydrauliques, 73 barrages
  • 6,5 TWh de production soit 16 % de la production hydroélectrique française

 

L’Unité de Production hydraulique Centre (l’UPC) basée à Limoges est également une des 5 unités de production hydraulique EDF. Les 813 agents qui la composent sont chargés  de la maintenance des 142 barrages et des 112 centrales hydroélectriques implantés sur le territoire. L’UPC centralise ainsi 20% de la production hydroélectrique d’EDF France.

UPC, les chiffres clés :

  • 813 salariés à l’UPC
  • 4,7 TWh produits en 2017, soit 63% du productible UP Centre, 13% de la production hydroélectrique EDF France en 2017
  • 4 614 MW de puissance installée

 

Le Réseau des Campus UFPI

Espace ligne d’arbre, UFPI Toulouse

Espace ligne d’arbre, UFPI Toulouse, janvier 2018. L’UFPI a été créée en 2007, pour intervenir en appui au producteur EDF, sur le champ de la professionnalisation dans un contexte d’adaptation et de renouvellement des compétences. Cette entité assure la maîtrise d’œuvre de formation pour l’ensemble des métiers techniques de la production et de l’ingénierie d’EDF.

Sa mission : la conception, le développement et la mise en œuvre des dispositifs de professionnalisation

Sa vocation : être au plus près des métiers afin de mieux prendre en compte leurs spécificités et leurs besoins

L’Unité intervient dans les domaines de la Conduite, de la Maintenance et de l’Exploitation des ouvrages hydrauliques, thermiques à flamme et nucléaires.

L’UFPI c’est surtout : des équipes et des équipements de pointe, répartis sur 23  Campus Métier Production Ingénierie sur l’ensemble du territoire français.

X
X