La valorisation de la recherche, source de co-création avec les étudiants

Nous vivons tous le défi de sensibiliser, former et convaincre nos étudiants aux vertus de la recherche académique. En Sciences de Gestion notamment, comment leur montrer que nos travaux de recherche ne constituent pas un monde hors-sol, mais sont au contraire connectés aux questions que se posent les acteurs économiques et aux problématiques traitées en cours à l’école ? A l’European Business School EBS-Paris, deux expériences d’association d’étudiants à des actions de valorisation de nos travaux académiques ont montré que la recherche peut apporter des solutions qui dépassent son strict périmètre.

En 2019, nous avons organisé deux événements destinés à diffuser les résultats de nos recherches auprès de différentes parties prenantes comme les partenaires entreprises, les parents d’élèves, les alumni, le corps professoral et administratif, et, bien sûr, les étudiants. Conçus en partenariat avec des acteurs professionnels et académiques, ces deux conférences avaient aussi pour but de tisser des liens et de revendiquer le caractère appliqué de nos travaux. En mars 2019, la conférence « Les monastères, source d’inspiration pour l’entreprise d’aujourd’hui ? », co-organisée avec l’association Vins d’Abbayes, a fait intervenir un panel de vignerons, de moines et de responsables académiques au prestigieux Collège des Bernardins, tandis qu’en octobre 2019, le colloque « Chocolate Conservatory » co-organisé avec le Fine Cacao and Chocolate Institute de Harvard University a accueilli des académiques et professionnels de la filière cacao venant de 38 pays. Pour chacun de ces deux événements, les étudiants de M1 ont été associés grâce à un faisceau de contributions complémentaires :

  • intégration de l’événement dans le parcours pédagogique et la maquette des M1, attribution d’ECTS
  • prise en charge par l’enseignant-chercheur organisateur des événements d‘un groupe d’étudiants avant, pendant et après l’événement
  • avant l’événement : séance de présentation de l’événement, de son contexte et de ses objectifs, assignation du rôle de chacun, consignes pour une participation active, consignes d’évaluation, recherche documentaire individuelle sur un des thèmes de la conférence
  • pendant l’événement : accueil des étudiants au même titre que tous les autres participants, responsabilisation de chacun au travers des rôles assignés, participation active avec interviews de speakers, animation de table-rondes et réseautage par les étudiants
  • après l’événement, rédaction d’un essai individuel sur un des thèmes traités lors de l’événement. L’objectif est de faire un focus sur la façon dont le regard académique nourrit la pratique professionnelle et inversement.

Après ces deux expériences, qui ont impliqué 14 étudiants en Entrepreneuriat, 5 étudiants de la spécialisation Luxe, Brand Management et Marketing, ainsi que 25 étudiants de l’International Week, nous pouvons dire que cette approche de la recherche appliquée et ouverte sur l’extérieur apporte des solutions bénéfiques en termes de :

  • ouverture d’esprit sur des domaines, acteurs et secteurs inhabituels (planteurs de cacao, moines entrepreneurs, chercheurs internationaux …)
  • appétence pour la recherche appliquée utile aux entreprises
  • fierté d’appartenance à une communauté intellectuelle au-delà de leur seule école
  • développement de compétences organisationnelles et sociales.

Les verbatim d’étudiants recueillis a posteriori témoignent de ces apports bénéfiques :

“We had the opportunity to have people from Harvard University and other prestigious campuses, and it was an amazing experience. In the audience, there were professionals and academics who interacted with us, even though we’re students. I personally was given chocolate samples by some chocolate producers and even contact cards for future opportunities.” (H.)

 

« J’ai beaucoup apprécié de participer comme de « légitimes » invités, nous avons pu échanger avec les intervenants et autres initiés de ce fameux institut. » (S.)

 

Marie-Catherine Paquier,
Enseignant-Chercheur – European Business School Paris

 

A propos de Marie-Catherine Paquier

Marie-Catherine Paquier est enseignant-chercheur à l’EBS depuis 2016. Elle est aussi chercheur associé au CNAM Paris et au FCCI de Harvard University. Ayant débuté sa carrière en entreprise dans des fonctions commerciales et marketing, elle s’est ensuite tournée vers l’enseignement et la recherche. Elle s’intéresse depuis 10 ans à l’écosystème monastique, et étudie l’expérience d’achat de produits monastiques, les liens entre innovation et tradition, l’équilibre entre logiques marchandes et spirituelles, l’innovation sociale et l’intelligence collective, le rôle du magasin monastique dans la conversion écologique des communautés, les vertus du silence en communication. Cette recherche se nourrit d’échanges avec l’écosystème monastique, par le biais d’interventions / conseils auprès des monastères et de leurs instances représentatives. Plus largement, MC Paquier s’intéresse au déploiement d’écosystèmes marchands sur les lieux de vie et de déplacement des individus, comme les gares par exemple.

X
X