Les Grandes écoles, actrices majeures des dynamiques territoriales

Les écoles membres de la CGE sont réparties sur l’ensemble du territoire national et pas uniquement dans les grandes métropoles. Elles sont historiquement profondément ancrées dans leurs territoires qu’elles irriguent au travers de l’ensemble de leurs activités et contribuent ainsi fortement à leur vitalité.

L’échelon territorial est bien reconnu par la CGE comme un échelon stratégique. La crise inédite générée par le coronavirus (pas uniquement sanitaire mais également économique et sociale), en exacerbant l’intelligence collective, a aussi mis en évidence l’implication des Grandes écoles, leur empreinte dans toutes ses dimensions sur leur région d’implantation. Consciente de l’importance de la mobilisation à l’échelon régional de l’ensemble des acteurs et écosystèmes au service des territoires, la CGE l’anticipait institutionnellement juste avant la pandémie, fin 2019, en créant une nouvelle commission GE & territoires. Son objectif est de travailler, avec ses partenaires, sur l’évaluation, la valorisation et le développement de l’empreinte des Grandes écoles. Ainsi, la commission est à l’écoute des acteurs sociaux économiques locaux dans leurs spécificités et diversité : partage d’expériences et bonnes pratiques, fertilisations croisées, travaux communs pour un développement plus soutenable, plus solidaire, …. tant pour le développement du tissu économique que pour l’adaptation des formations aux besoins et attentes des territoires.

Si cette dimension stratégique du territoire est partagée par l’ensemble des acteurs, force est de constater que les univers de l’enseignement supérieur et des collectivités territoriales n’ont pas encore établi une culture commune, ni les habitudes d’une collaboration systématique pour adresser les enjeux qu’ils ont en commun. Ce constat a d’ores et déjà conduit à un certain nombre d’actions.

Parce-que le monde de l’ESR s’avère complexe, avec ses codes, ses acronymes, ses différents modes de fonctionnement … l’idée est venue de familiariser les élus des collectivités et de faciliter le dialogue par quelques clés. Les associations nationales, réunies au sein du Bloc Local, ont élaboré et publié un « b.a.-ba de l’enseignement supérieur et de la recherche » à destination des collectivités territoriales et auquel la CGE a contribué activement (https://www.cge.asso.fr/publications/2020-12-02-b-a-ba-de-lenseignement-superieur-et-de-la-recherche/ ).

La volonté de « mieux se connaitre pour mieux agir ensemble », c’est le credo exprimé et déjà mis en musique ( https://agir-ensemble.net/ ) en plusieurs occasions, et très récemment lors du séminaire annuel du réseau des collectivités locales pour l’ESRI (Clermont-Ferrand 5-6 avril 2022). En effet, les différents défis auxquels doivent faire face les territoires nécessitent une mise en coalition des acteurs de l’enseignement, de l’innovation, de l’entreprise et des collectivités locales. Les transformations technologiques, organisationnelles et sociétales majeures qui s’engagent passent par ces nouveaux partenariats, public-privé-population au sein desquels les établissements d’ESR sont des parties prenantes décisives. Le Bloc Local et la CGE souhaitent, au regard des initiatives communes fructueuses déjà engagées, formaliser et étendre leur collaboration, au travers d’une convention qui sera signée lors de la prochaine AG de la CGE le 21 juin prochain.

Une première rencontre « pilote » entre les élus de collectivités territoriales (AVUF) et les Grandes écoles de la Région Auvergne Rhône Alpes (AGERA) a joué le rôle d’entrainement attendu avec une déclinaison spécifique à la CRGEPACA à venir.

Dans ce contexte, les Conférences Régionales des Grandes écoles (11 CRGE, bientôt 12) constituent évidemment des acteurs et relais privilégiés, représentants de la diversité des Grandes écoles sur un territoire. Elles ont vocation à développer le lien national/régional, voire déployer en région les actions partenariales de la CGE, à rapporter les positionnements territoriaux des GE … Ce numéro de Grand Angle leur est réservé. Mille mercis aux présidents des CRGE et leurs équipes pour leurs contributions qui illustrent la richesse et la force des GE sur leur territoire.

Sophie Commereuc,
Présidente de la Commission Grandes Ecoles et Territoires,
Directrice générale de Clermont Auvergne INP

X
X