Comment maximiser les impacts sociétaux de la recherche : notre vision au sein de l’IRSI

Quels impacts de la recherche en sciences de gestion ?

La recherche en Sciences de Gestion est supposée répondre à trois principales finalités. La première est d’améliorer la connaissance scientifique en matière de fonctionnement des organisations. La seconde est de produire un enseignement de qualité des différentes disciplines qui composent les sciences de gestion. La recherche permet de constamment réactualiser cet enseignement en intégrant aux cours les plus récentes évolutions de l’état de l’art. La troisième est d’avoir une utilité managériale. En effet, les sciences de gestion étant des sciences de l’action, elles n’auraient guère de sens si elles n’offraient pas des résultats, directement ou indirectement, mobilisables par les organisations.

Nous avons créé en 2012, au sein du Groupe Sup de Co La Rochelle, l’IRSI (Institut de la Responsabilité Sociétale par l’Innovation) : une équipe de chercheurs partageant une préoccupation commune autour des enjeux du Développement Durable et de la Responsabilité Sociétale des Entreprises, convaincue de l’urgence de ces sujets et de la capacité des entreprises de les appréhender. C’est ce contexte d’urgence et de rapidité d’évolution des enjeux qui rend nécessaire, à notre avis, la maximisation des trois finalités de la recherche en sciences de gestion.

Comment maximiser les impacts de la recherche ?

La pratique de la recherche-intervention s’inscrit pleinement dans cette triple perspective. Il s’agit d’une pratique de recherche appliquée qui associe des chercheurs et des acteurs de l’organisation où s’effectue l’intervention. La production de savoir se fait au travers de l’analyse in situ de l’évolution, voire la transformation, de l’organisation générée par l’action conjointe des chercheurs et des acteurs de l’entreprise. Cette forme de recherche qualitative et longitudinale s’inscrit dans le temps long et produit des études de cas. Sa force est son encrage direct dans la réalité des entreprises, donc de traiter précisément de leurs problématiques.

Cette forme de recherche, relativement marginale, correspond pleinement à la logique des Chaires d’entreprises, et notamment celles que nous avons souhaité développer au sein de l’IRSI. Une Chaire permet de réunir autour d’un projet de recherche des entreprises. Ces dernières contribuent, via une convention de mécénat au financement des travaux, mais dans notre approche, elles contribuent aussi –et surtout- en ouvrant leurs portes à des chercheurs. Ils peuvent, ainsi, de l’intérieur, étudier la transformation organisationnelle induite par le projet de recherche.

L’IRSI s’appuie sur différentes méthodologies de recherche, mais la recherche-intervention constitue sa spécificité, son « ADN », sa manière d’éprouver son « utilité sociale ». En effet, pour ces chercheurs passionnés et convaincus, la recherche-intervention permet de contribuer directement à accompagner les organisations vers des comportements plus responsables.

Comment maximiser les impacts sociétaux de la recherche ?

Ainsi, au travers des Chaires liées à la RSE et l’ISO 26000, au transport, à la diversité, à la transition énergétique, à l’évaluation de la performance globale ; mais aussi de nombreux partenariats autours de la transition énergétique, l’économie sociale et solidaire, le commerce équitable, l’ancrage territorial des entreprises, l’économie circulaire, les achats durables, etc., les chercheurs de l’IRSI abordent de multiples thèmes des Sciences de Gestion (outils de gestion, stratégies RSE marketing de projets, management des hommes, normalisation, comptabilité élargie, reporting extra-financier…). Cela leur permet de contribuer à la connaissance scientifique en sciences de gestion sur le sujet de la RSE ; de nourrir leurs cours de multiples exemples concrets et d’analyses issus des problématiques les plus récentes qui se posent aux entreprises ; de faire évoluer la société en accompagnant des entreprises dans l’opérationnalisation de la RSE ; et, last but not least, de faire évoluer la société par un débat dans le champs organisationnel des entreprises (normes, régulations, ..) ainsi que plus largement en ouvrant les portes du débat au grand public.

Pierre Baret
Directeur Scientifique de l’IRSI
Groupe Sup de Co La Rochelle

 

Pierre Baret - Groupe Sup de Co La RochelleA propos de Pierre Baret

Pierre Baret est titulaire d’un Doctorat d’Economie Appliquée de l’Université de Grenoble II. Professeur-Associé au sein du Groupe Sup de Co La Rochelle, il est le Directeur Scientifique de l’IRSI (Institut de la Responsabilité Sociétale par l’Innovation). Il est également responsable de l’axe « Gouvernance et Développement Durable » du CEREGE (EA 1722). Il dirige la Chaire « Evaluer et rendre compte de la performance globale » et est membre de la Chaire « RSE et ISO 26000 » de l’IRSI-Groupe Sup de Co La Rochelle. Par ailleurs, il est membre du Comité de Rédaction de la ROR (Revue de l’Organisation Responsable), Vice-Président de l’ADERSE, membre de plusieurs comité scientifiques (revues académiques, associations scientifiques et colloques), auteur d’une vingtaine d’articles dans revues académiques. Il a, dernièrement, co-dirigé avec Fanny Romestant l’ouvrage « 10 cas en RSE » publié chez Dunod. Son principal axe de recherche est la mise en œuvre et l’évaluation des démarches responsables au sein des organisations. Il enseigne l’économie, le développement durable et la RSE.


A propos de l’IRSI

IRSI - graphiqueLa mission de l’IRSI consiste à coordonner et de développer les activités académiques du Groupe Sup de Co La Rochelle dans le domaine de la Responsabilité Sociétale et du Développement Durable. L’institut souhaite contribuer à la construction des cadres conceptuels et des outils et process mis à disposition des entreprises en matière de responsabilité sociétale, pour la création d’un environnement favorable au développement durable de notre société.

Créé en 2012, l’IRSI compte une vingtaine de chercheurs spécialisés dans les champs du développement durable et de la RSE, ils interviennent dans 4 activités : l’accompagnement d’entreprises, la recherche, la formation et l’organisation d’évènements.

Pour plus d’informations : www.institut-irsi.org

Logo IRSI

 

 

 

 

Logo Groupe Sup de Co français anglais 2016

A propos du Groupe Sup de Co La Rochelle

Depuis sa création en 1988, Le Groupe a su acquérir une reconnaissance internationale à travers l’obtention de la norme ISO 9001 (enseignement, partenariats académiques et recherche) et de l’accréditation AACSB (Association to Advance Collegiate Schools of Business) en 2013, le positionnant ainsi parmi le top 5% des Ecoles de Commerce mondiales.

Le Groupe a intégré pour la première fois en 2014 le prestigieux classement international du Financial Times, le plaçant ainsi parmi les 90 meilleures Business Schools européennes. Le classement 2016 positionne le Master du Groupe parmi les 60 meilleurs Masters en Management au Monde.

Pour plus d’informations : http://www.esc-larochelle.fr/

 

X
X