Rencontre avec Sophie Geilenkirchen, fondatrice de WorkInjoy

Rencontre avec Sophie GEILENKIRCHEN, Alumni HEC Liège, Fondatrice de WorkInjoy

J’ai choisi des études en Management car c’étaient des études universitaires qui ouvrent beaucoup de portes et durent seulement 4 ans contre 5 pour la majorité des autres parcours. Quand on les finance soi-même, un an de plus ou de moins, cela compte.

Les matières que j’ai le plus appréciées sont la comptabilité, la finance, l’analyse financière et tout ce qui s’y rapporte. C’est d’ailleurs dans ces matières que j’ai travaillé comme assistante deux ans tout en présentant une maîtrise.

Ma carrière en finance s’est ensuite déroulée dans différentes entreprises dans des secteurs très divers (métallurgie, pharmaceutique, broadcast, énergie, cinéma, …), ce qui m’a permis d’exercer de nombreuses fonctions et de côtoyer bon nombre de collègues.

J’ai eu ensuite le besoin d’intégrer plus d’« humain » dans ma vie professionnelle et j’ai exercé pendant cinq ans la fonction de DRH. La suite : intégrer tout cela pour gérer une société holding.

Pendant ces années, je me passionne aussi pour le yoga, le tai-chi et la méditation, que j’enseigne depuis 18 ans.

Je me rends compte peu à peu que prendre soin du bien-être des autres est ce qui m’épanouit le plus intensément.

A 47 ans, seule avec mes 2 enfants, je mets mon 3ème « bébé » en route :  je fonde WorkInJoy. Tout s’aligne : le parcours professionnel, personnel. Ce que l’on croit être des détours sont en fait des cordes à notre arc. Je lâche mes fonctions, mon statut, une certaine sécurité. Je sais que je peux tenir 3 ans avec mes économies…

Quelle est la mission de WorkInJoy ? 

Œuvrer chaque jour au bien-être des collaborateurs, à leur qualité de vie au travail et à leur performance durable en les initiant aux pratiques du bien-être physique, émotionnel et mental.

Au démarrage, mon idée est de braver les tabous et d’offrir aux équipes un concept global pour se ressourcer sur leur lieu de travail. Les salles de sieste encadrées par l’application WorkInJoy sont nées.

Au cours de mes échanges aussi bien avec les managers qu’avec leurs équipes, je me suis rendu compte que l’approche de prendre soin de la fatigue et proposer des « powernap » faisait son chemin dans la culture des organisations.  J’ai rapidement décelé une demande complémentaire pour des formations.

Un nouveau crédo voit le jour : optimiser l’hygiène de vie et le niveau de bien-être des collaborateurs via des formations/ateliers basés sur les quatre piliers de la santé (le sommeil et l’énergie, le mouvement, la nutrition et le capital mental).

Lors de la période intense du confinement liée à la pandémie de la COVID-19, j’ai vu toutes mes commandes s’annuler, mon agenda se vider. J’ai eu l’élan d’apporter ma contribution et j’ai aménagé un espace détente gratuitement dans huit hôpitaux belges. Au fur et à mesure, certains sont devenus des clients réguliers.

Ce fut aussi une période propice pour se réinventer, retravailler toutes les formations pour les offrir à distance et surtout, étoffer mon catalogue. Toutes les formations se déclinent à présent en digital.

En voici quelques-unes :

  • Mieux dormir, mieux vivre,
  • Le stress mon allié
  • L’intelligence émotionnelle
  • Oser l’optimisme
  • Les bienfaits de ma marche, …

Et bien entendu séances de yoga, de méditation, de respiration.

La suite du parcours : l’écriture d’un livre, véritable boîte à outils pour tous ceux qui souhaitent impulser une culture du bien-être dans leur entreprise. Stay tuned.

Que m’a enseigné mon parcours ?

  • Que son choix d’études est le début de l’histoire. Les chapitres suivants s’écriront peut-être dans d’autres couleurs sur le chemin.
  • Que si on le désire, il est possible d’entreprendre à tout âge.
  • Que ce que l’on prend pour des détours dans son parcours ont, en final, tout leur sens.
  • Que toutes nos expériences, nos rencontres, contribuent à ce que l’on construit.
  • Qu’il faut oser demander et accepter des conseils, de l’aide.
  • Rebondir, écouter, oser sortir de sa zone de confort.
  • Suivre ses élans.
  • Se former sans cesse.
  • Partager ses connaissances et proposer son aide.

 

Croyez en vous et vivez en harmonie avec ce qui vous met en joie pour « Work In Joy » !

Site www.workinjoy.be

 

X
X