TBS : première école de management à obtenir le label « 4 Digital – Digital grande école » de la CGE

Avec l’aimable autorisation de NewsTank

TBS obtient le label « 4 Digital – Digital Grande Ecole », décerné par la CGE, annonce l’école le 09/07/2019. TBS est désormais habilitée « à délivrer des formations numériques à distance labellisées “grande école” ».

TBS est la seconde école à obtenir ce label, après l’école d’ingénieurs ENSG Géomatique, à qui la CGE l’a décerné le 11 décembre 2018.

L’offre de formation numérique de l’établissement « se décline en formation initiale et en executive education », précise TBS, via :

  • « des capsules vidéo qui viennent préparer ou renforcer les cours et des plateformes pédagogiques mises à disposition des étudiants ;
  • certains programmes majoritairement à distance (six jours de présence à l’école contre 21 dans d’autres formations similaires) à destination des cadres ou dirigeants en activités ».

En complément des enseignants, « un animateur de communauté apprenante assure le suivi logistique et aide à la motivation des étudiants. Il entretient un lien social avec eux, même à distance, et reste garant de leurs efforts et de leur progrès », ajoute TBS.

Pour l’école, « l’enjeu est important : ces formations à distance lui permettent de rendre son offre accessible à des publics dits “empêchés“. Demain, TBS ambitionne de rendre ces formations grande école accessibles à des publics encore plus contraints, telles que les personnes hospitalisées ».

Pour obtenir le label 4 Digital, les écoles membres de la CGE doivent présenter un dossier au comité habilitation numérique de la Conférence, composé de six experts, dont le rapport est ensuite adopté par la commission Accréditation. L’habilitation, renouvelable, est accordée pour quatre ans.

Une fois le label obtenu, l’école membre peut déposer autant de demandes d’accréditation de formations en digital learning qu’elle le souhaite.

 

Composition du comité habilitation numérique

Le comité a été constitué en juin 2018 et est composé de :

  • Vincent Beillevaire, délégué général de l’Université numérique ingénierie et technologies ;
  • Véronique Bouchard, professeure de stratégie et d’intrapreneuriat à EMLyon ;
  • Éric Colley, directeur informatique et système d’information à l’Institut Mines-Télécom Business School et Télécom Sud Paris ;
  • Charlotte Fillol, consultante en pédagogie innovante, maîtresse de conférences à l’Université Paris-Dauphine ;
  • Évelyne Moreau, chargée des activités juridiques en propriété intellectuelle pour la formation à l’IMT Atlantique ;
  • William Peres, fondateur et P-DG de Serious Factory.

 

Critères d’éligibilité

L’école doit :

  • disposer d’une expérience significative de l’enseignement à distance, depuis au moins deux ans ;
  • avoir formalisé et développé une stratégie de formation numérique à distance impliquant un ensemble d’acteurs (apprenants, tuteurs, responsables de formation) et d’outils techniques (pédagogiques, outils de partage, plateformes…) ;
  • avoir défini la place du numérique dans sa stratégie globale et avoir apporté la preuve des ressources allouées ;
  • être responsable de la maîtrise d’ouvrage en termes de gestion et de contrôle ; elle est garante de la cohérence des parcours et de l’excellence pédagogique, qu’elle produise tout ou partie desdits programmes.

 

Critères d’habilitation

  • Ancrage dans l’enseignement numérique et stratégie déployée ;
  • maîtrise de l’écosystème réglementaire, technique et métier de la formation en ligne ;
  • organisation de la pédagogie numérique ;
  • administration générale de la formation numérique à distance.
X
X