Enseigner la RSE dans les Grandes écoles : un impératif !

La société civile et les entreprises sont aujourd’hui toujours plus attentives à la mise en œuvre de nouvelles actions prenant en compte les enjeux du développement durable. Celui-ci doit amener à réinventer les organisations, à innover dans les pratiques en tenant compte de la complexité des interdépendances entre la société, l’économie et leurs environnements au sens large. C’est aussi le sens du courant montant outre-Atlantique sous l’expression « business in society ». Selon ce principe, les entreprises doivent avoir un impact positif sur la société, et la société ne doit pas être uniquement un levier pour réaliser des bénéfices.

L’idée est de faire comprendre aux étudiants que lorsque nous traitons la responsabilité sociale comme une fonction externe de l’activité principale, nous nous exposons au pire. Il faut donc expliquer aux étudiants comment, pourquoi et sous quelles conditions les entreprises peuvent agir pour la société. Il est important d’accompagner nos étudiants, les managers de demain, pour qu’ils disposent d’une bonne compréhension de ces enjeux et d’un sens aigu de leurs multiples responsabilités, dans le but de contribuer à cette dynamique internationale.

C’est dans ce cadre que de plus en plus de Grandes Écoles proposent des enseignements et des actions orientées développement durable et RSE. C’est le cas de l’EM Normandie qui propose un « parcours Sustainability » dans lequel les professeurs et professionnels apportent aux étudiants des clés de lecture de la complexité de l’environnement d’activité des futurs managers au sens large (aspects économiques, sociétaux, environnementaux éthiques, territoriaux, stratégiques, géo-économiques) ainsi qu’une compréhension accrue de la nature et de la multiplicité de leurs futures responsabilités. C’est ainsi que les étudiants ont des cours dédiés chaque année, sur l’ensemble du Programme Grande Ecole. Par ailleurs, pour renforcer l’intégration de la durabilité dans leur « mindset », les étudiants participent à la Fresque du Climat, et dès l’an prochain à la Fresque de l’Océan.

Un autre moyen de préparer ces acteurs de demain du monde économique consiste à utiliser le Sulitest. Ce dernier constitue un bon outil pour développer l’éducation au développement durable et pour permettre à nos étudiants – futurs managers – de prendre des décisions informées et responsables afin de construire collectivement un avenir durable. Le Sulitest propose ainsi le SuliQuiz, un jeu interactif et un outil de pédagogie inversée.

 

Dénoncer le mercantilisme sous couvert de RSE

Enseigner le développement durable, c’est aussi discuter d’exemples d’entreprises qui font des progrès impressionnants en produisant des impacts positifs pour la société ainsi que pour leurs résultats financiers. Comme le concept de responsabilité des entreprises est devenu plus courant ces dernières années, de nombreuses organisations ont adopté le terme et l’ont réduit à un message marketing. De ce point de vue, il est indispensable de faire passer le message que la RSE se fait par des actes.

Même si la prise de conscience est de plus en plus forte chez nos étudiants, tout n’est pas gagné ! La crise du Covid-19 a ralenti les progrès en matière de développement durable. Les pays et les entreprises avaient fait des progrès constants sur la plupart des maux du monde. Mais un rapport de juillet des Nations unies sur les objectifs de développement durable (ODD) a révélé un revirement dans presque tous les indicateurs. Pour la première fois en 20 ans, le nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté a augmenté. Selon l’Organisation Internationale du Travail, des centaines de millions d’emplois ont été perdus ou réduits. Les femmes, en particulier, ont été durement touchées par des décennies de progrès vers l’égalité sur le lieu de travail.

Ironiquement, la seule amélioration a concerné les émissions de gaz à effet de serre. L’arrêt de l’activité économique a permis de réduire les émissions d’environ 7 %, mais cela a mis en évidence le défi auquel nous sommes confrontés : nous devons faire cela chaque année pour éviter les pires conséquences d’un climat en mutation. Les entreprises et les gouvernements qui recherchent la durabilité devront travailler plus dur que jamais. De ce point de vue, les Grandes Écoles doivent non seulement sensibiliser les étudiants sur ces enjeux, mais aussi leur donner des clés de lecture et des outils pour être en mesure de pouvoir avoir un impact durable.

 

Sébastien BOURDIN, PhD
Doyen Délégué de la Faculté
Professeur en Géographie Economique, HDR
Département Economie, Territoires et Développement durable

 

 

A propos de Sébastien Bourdin

Sébastien Bourdin est Professeur en géographie économique. Il possède un doctorat en géographie ainsi qu’une Habilitation à Diriger des Recherches. Il a rejoint l’EM Normandie en 2012. Ses recherches portent sur la géographie économique et la science régionale. Plus spécifiquement, il est spécialiste de l’Union européenne, du développement territorial, des politiques publiques et aussi de l’économie circulaire. Dans ses recherches, Sébastien Bourdin mobilise les méthodes quantitatives (économétrie spatiale, statistiques, modélisation) et les méthodes qualitatives. Il a dirigé plusieurs projets de recherche sur la Politique de cohésion d’une part, et la transition énergétique et l’économie circulaire d’autre part.

www.sebastienbourdin.com / https://twitter.com/Bourdin_Seb / https://www.researchgate.net/profile/Sebastien_Bourdin2 / https://www.em-normandie.com/fr/sebastien-bourdin

 

A propos de l’EM Normandie

Fondée en 1871 parmi les premières grandes écoles de commerce françaises, l’EM Normandie s’est imposée comme une institution de référence dans le monde des Business Schools. Elle détient les accréditations internationales EQUIS et AACSB. Avec 5 800 étudiants et professionnels dans ses programmes de formations initiales et continues diplômantes et 21 500 membres de l’association Alumni EM Normandie à travers le monde, l’école est implantée sur cinq campus, à Caen, Le Havre, Paris, Oxford, Dublin et Dubaï en septembre 2022. L’EM Normandie forme les managers de demain, futurs gouvernants responsables préparés à la conduite du changement dans un environnement multiculturel, et elle accompagne les salariés et dirigeants d’entreprises tout au long de leur carrière. www.em-normandie.com | Twitter : @EMNormandie

 

X
X