La démarche DD&RS au cœur de la vie à l’ENSGSI

Depuis plus de 10 ans, l’ENSGSI s’implique à différentes échelles dans le DD&RS :

  • En formation, en proposant des cours et des méthodes d’apprentissage originaux dans les domaines de l’éthique et de la RSE, de l’environnement, du développement durable et de la prévention des risques professionnels. Ceci nous permet de coopérer avec notre territoire et ses parties prenantes, par l’intermédiaire de nos projets étudiants portant régulièrement sur des problématiques environnementales, comme la gestion des déchets, le recyclage des matières plastiques pour l’impression ou la mise en place de démarche ISO 14001 dans une PME.
  • En recherche, avec des sujets traitants, par exemple, des territoires durables, du recyclage en circuit court des matières plastiques, de la construction de filières de fabrication de biocarburants selon les critères du développement durable.
  • Au quotidien, par des actions de réduction des consommations énergétiques, du tri des déchets, de sensibilisation et formation du personnel de l’ENSGSI aux démarches de développement durable. Les associations étudiantes sont également impliquées dans ces démarches et les partagent, comme dans l’association Tsiky qui récolte des fonds permettant d’aider à la scolarisation d’enfants au Burkina-Faso, des manifestations sur le Do It Yourself ou le troc.

Forts de cette expérience, en 2018, nous avons lancé un projet étudiant afin d’instaurer une démarche zéro déchet au sein de l’ENSGSI. Des campagnes ont été menées pour sensibiliser l’ensemble des acteurs de l’école et modifier les pratiques courantes. Aujourd’hui, nous sommes, par exemple, équipés d’un distributeur de boissons à reconnaissance de mug réutilisable ; à chaque rentrée, les nouveaux arrivants reçoivent un éco-cup et une gourde métallique pour éviter l’invasion des bouteilles et gobelets en plastique.

Tout naturellement, le label DD&RS nous est apparu intéressant. Nous comptons sur cette démarche pour faire évoluer encore plus nos pratiques, et encore mieux responsabiliser chacun sur les enjeux durables, l’un des objectifs étant d’améliorer les conditions de vie et de travail.

Il est évident que de se soucier de la stratégie DD&RS, s’engager dans des démarches de développement durable, considérer le bien-être des personnes, est beaucoup plus facile quand la situation est sous contrôle et que tout va bien. En temps de crise, les priorités sont bouleversées ; la tendance est de répondre rapidement aux problèmes, au risque de faire passer les questions de développement durable au second plan.

Dans le cas de la crise de la covid-19, la priorité a été donnée au soutien des personnels soignants, qui début mars 2020, manquaient considérablement d’équipements. Grâce au Lorraine Fab Living Lab®, plateforme de recherche et de formation de l’ENSGSI et du Laboratoire ERPI, dédiée à l’évaluation prospective des usages innovants, nous avons participé à l’action collective « Makers contre le COVID » dans la production de visières pour les soignants du CHRU de Nancy, à l’aide d’imprimantes 3D portables et utilisables par les personnels confinés.

Cette pandémie incarne une crise sanitaire, économique et sociale mondiale qui met en exergue la forte interdépendance des piliers du DD – environnement, social, économique.  Elle questionne le monde dans lequel nous vivons et incite à une réflexion sur celui que l’on peut construire. Cette réflexion passe par la RSE pour les entreprises, et par l’exploitation du Label DD&RS pour les Grandes écoles. Les questions posées par ces labels sont légitimes et vont être des leviers de l’après Covid-19 car l’apparition d’une crise de cette ampleur met en lumière l’importance d’investir dans des modèles plus durables.

Pour accompagner la transition vers un monde plus soutenable, il est indispensable de former les acteurs, à tous les échelons de l’entreprise, aux enjeux environnementaux et du développement durable.  Ainsi, les futurs cadres que nous formons représentent un des maillons vers cette transition DD&RS.

Enfin, cette crise a mis en avant de manière très forte des notions qui sont peut-être difficiles à aborder dans les démarches DD&RS mais qui font partie intégrante de leur ADN : solidarité, bien-être et santé des personnes, amélioration des conditions de travail, ouverture aux autres et à la société. Ainsi, cette période difficile mais forte en expériences, alimentera notre approche globale du DD&RS, par la résilience et les valeurs fondamentales qu’elle aura su faire émerger.

Olivier Chery,
directeur des études et responsable pédagogique de la formation continue

 

A propos d’Olivier Chery

Après une thèse dans le domaine du traitement des effluents gazeux industriels réalisé au LSGC à Nancy, Olivier CHERY a été nommé Maître de Conférences à l’ENSGSI en 1995. Ses enseignements ont porté sur le génie des procédés au début de sa carrière puis ont petit à petit glissés vers le management environnemental, la prévention des risques professionnels et industriels, le développement durable et l’économie circulaire. Intégré au LRGSI puis à l’ERPI en recherche, il travaille aujourd’hui sur l’intégration du développement durable appliquée aux étapes amont du processus d’innovation, afin de construire des outils d’aide à la décision permettant aux managers de mesurer les impacts de leurs choix dans leur prise de décision dans le but de concevoir des systèmes respectueux des valeurs du développement durable. Il est correspondant développement durable auprès de l’Université de Lorraine depuis plus de 15 ans et directeur des études de l’ENSGSI depuis 2017.

 

A propos de l’ENSGSI

L’ENSGSI est l’école de l’innovation et de la créativité. A l’interface du Génie des Procédés et du Génie des Matériaux, l’ENSGSI développe une compétence métier autour de l’ingénierie de l’innovation. Sciences, technologies et management de projet sont les thématiques qui permettent à nos ingénieurs d’accéder à une vision globale de l’organisation dans laquelle ils évoluent. Les enseignements s’appuient sur une pédagogie par projets et sont organisés en pôles qui allient les Sciences et Technologies aux Sciences Humaines et Sociales : Conception-Innovation, Génie des Matériaux, Génie Mécanique et Energétique, Génie des Procédés, Gestion Entrepreneuriale, Ingénierie Système, Mathématiques et Modélisation, Génie Industriel, Qualité Sécurité Environnement, Langues, Management. Objectif : former des Ingénieurs, experts en pilotage de l’innovation, capables de travailler avec toutes les composantes de l’entreprise, dans tous les secteurs économiques, en France comme à l’étranger.

X
X