Le mercredi, c’est culture G à l’EBI !

Ouvrir les esprits, élargir la culture générale, développer la réflexion personnelle et le sens critique : les « humanités » s’apprennent aussi en école d’ingénieurs pour les élèves de l’École de Biologie Industrielle, formés à la pratique des sciences en conscience, grâce au programme « AGORA ».

La troisième session du programme AGORA vient de démarrer sur le campus de l’EBI à Cergy, pour 7 semaines consécutives. Les cours se tiennent tous les mercredis de 18h15 à 19h45. Destinés aux élèves-ingénieurs de la 1ère à la 5ème année, ils sont également accessibles au personnel de l’EBI, aux salariés des entreprises voisines et aux habitants du quartier. Ils abordent des thématiques aussi variées que « Or bleu : les défis de l’eau en Chine », « A la découverte du Maghreb et du Machrek : les mondes arabes d’hier à aujourd’hui », « L’union européenne au XXIème Siècle » ou encore « Les grandes traditions spirituelles face aux défis écologiques d’aujourd’hui : soigner l’homme pour guérir la terre ». L’occasion pour les participants de développer leur esprit d’ouverture au monde et leur réflexion face aux grands enjeux du monde contemporain. Télécharger le catalogue

 

Développer le « savoir-être » et le « savoir-penser »

A travers le programme AGORA, en complémentarité de ses enseignements spécifiques professionnels liés au « savoir-faire », l’EBI offre à l’ensemble de ses étudiants des enseignements touchant directement au « savoir-être » et au « savoir-penser ». La finalité des enseignements d’ouverture donnés dans le cadre de ce programme est multiple :

  • Élargir la culture générale des étudiants, en les initiant à des domaines du savoir dépassant le cadre de leur formation spécifique (philosophie, sociologie, anthropologie, histoire des religions, des civilisations, des sciences, de l’art…) ;
  • Inciter à la réflexion personnelle et au développement du sens critique, sur la base de cette culture acquise : débats, échanges d’idées… ;
  • Favoriser le développement personnel et la relation à l’autre, ainsi que l’ouverture aux autres cultures et le développement du sens artistique ;
  • Permettre à des étudiants de différentes formations de se rencontrer au sein de mêmes enseignements : échanger, partager des idées, mieux se connaître, débattre ensemble de questions fondamentales ;
  • Favoriser la recherche du sensla mise en perspective. Aider les étudiants à bâtir des repères, affirmer leur vision, dialoguer et inclure.

 

Les cours se tiennent à l’EBI les mercredis de 18h15 à 19h45. Chaque enseignement est programmé sur l’une des 4 sessions proposées (7 mercredis consécutifs soit un volume horaire de 7x1h30, soit 10h30 au total). La troisième session se déroule du 7 février au 28 mars 2018. La quatrième et dernière session de l’année 2017-2018 se tiendra du 04 avril au 23 mai 2018 autour des thèmes suivants :

  • « La photographie, outil de communication et de valorisation professionnelle »
  • « L’Éthique : quel contenu ? »
  • « À quoi servent les satellites ? »
  • « L’homme et la biodiversité
  • « Le jeu des Échecs d’hier à aujourd’hui : de l’Inde ancienne aux échecs modernes »
  • « Du grand Moyen-Orient aux révolutions arabes : passé, présent et futur du monde arabe »
  • « Une brève histoire de la beauté à travers l’art occidental »

 

Une organisation pédagogique originale et ouverte

L’organisation même du programme AGORA présente des aspects originaux : les élèves de l’EBI doivent choisir 3 cours au minimum sur le catalogue du programme AGORA, durant leurs 5 années d’études pour suivre au total 31,5h d’enseignements d’ouverture évalués à la fin de chaque session, au travers d’exposés, questionnaires, ou travaux individuels et/ou collectifs. Le programme inclut des propositions co-élaborées avec des associations étudiantes à dimension artistique : bureau des arts, ciné club, théâtre, danse…

Ces cours rassemblent des élèves des différentes promotions et de formations variées pour favoriser la transversalité et la richesse des réflexions et questionnements au sein de ces espaces d’enseignements communs. Ils sont également ouverts au personnel de l’EBI, aux salariés des entreprises voisines et aux habitants de Cergy, en particulier ceux résidant dans le quartier de l’Horloge.

Ce programme s’intègre à une formation plus large des élèves de l’EBI aux « soft skills » favorisant le développement des qualités comportementales comme l’ouverture aux autres, la confiance en soi, la créativité, le leadership ou la capacité à travailler en groupe. « Nous voulons permettre à chaque diplômé d’agir en leader inclusif, de s’engager dans la construction d’une société industrielle ressourçante, apportant du bien-être à ses salariés et ses clients. Tout au long du cursus, notre formation ajoute subtilement à la compétence industrielle une dimension personnelle, interculturelle, artistique et émotionnelle. La culture générale se développe par le programme Agora et la pratique linguistique grâce au programme Babel. Chaque diplômé passe en moyenne un semestre à l’international et étudie complètement en anglais durant la première année ingénieur. La pratique artistique est favorisée, vingt associations (danse, théâtre, musique, cinéma…), aidées de professionnels diplômés, permettent à chacun de s’exprimer et de savoir monter sur scène bien avant de recevoir son diplôme. » précise Florence DUFOUR, Directrice Générale Fondatrice de l’EBI.

X
X