Diversité – CGE

Diversité

La commission accompagne la diversification des profils au sein des écoles au regard de leur responsabilité sociétale et afin d’améliorer leur performance globale. Elle réunit trois groupes de travail qui traitent de l’ouverture sociale, de l’égalité femmes-hommes et du handicap.

 

Dans ce cadre, elle est à l’initiative de la signature de plusieurs chartes :

  • Une Charte en faveur de l’Égalité des chances dans l’accès aux formations d’excellence signée le 2 février 2010 entre la CGE, la CDEFI et six ministères, dont le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le Commissariat à la diversité et à l’égalité des chances.
  • Une Charte en faveur de l’Égalité femmes-hommes signée le 28 janvier 2013 entre la CGE, la CPU, la CDEFI, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministère des Droits des femmes.
  • Une Charte en faveur de l’amélioration de l’accès des étudiants en situation de handicap aux Grandes écoles, signée le 23 mai 2008 entre la CGE, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministère du Travail, des Relations sociales et des Solidarités.

Présidente : Nathalie Gormezano
directrice générale de l’ISIT

Création de la commission : 2007
Chargés de mission :
Égalité femmes/hommes : Françoise Grot
Handicap : Stéphanie Lefèvre
Ouverture sociale : Jules Meunier

Les groupes de travail

Le groupe Égalité femmes-hommes, qui réunit les référent.e.s des établissements membres de la CGE, mène des actions visant notamment à sensibiliser les filles à la possibilité qu’elles ont d’accéder aux grandes écoles, déconstruire les stéréotypes et lutter contre l’autocensure. Il s’attache à donner aux étudiantes et aux diplômées les mêmes perspectives de carrières que celles des hommes et souhaite sensibiliser les établissements qui en ont besoin à la représentation des femmes dans leurs outils de communication et les inciter à les intégrer dans les activités et les postes à responsabilité.

En 2011, le groupe a élaboré le texte d’une charte, qui a été signée le 28 janvier 2013 par la CGE, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et la ministre des Droits des Femmes.

Le groupe prévoit des sessions de sensibilisation pour les étudiants à l’égalité et au genre. Il a élaboré, à cette fin, une vidéo sur le genre.

Le groupe se réunit quatre fois par an, afin d’entendre des experts et d’échanger sur les bonnes pratiques des établissements membres.

La CGE s’engage pour favoriser l’accès des étudiants handicapés aux Grandes écoles, à développer les formations en alternance, à sensibiliser les directions, le personnel et les élèves et à faciliter l’accès à l’emploi.
Les objectifs du groupe

  • définir le périmètre du handicap des grandes écoles
  • faire un état des lieux du handicap dans les grandes écoles
  • former les référents à leur mission en les informant, en encourageant l’échange de bonnes pratiques
  • bâtir le réseau entre les référents, les associations, les entreprises
  • assurer l’interface avec les pouvoirs publics

Le périmètre de son action

  • En amont : l’information dans les lycées sur les possibilités de formation et l’accueil des élèves en situation de handicap dans les grandes écoles
  • Pendant les études : l’identification du handicap et l’accompagnement des élèves pour un parcours de réussite
  • En aval : le lien avec le monde du travail et l’assurance d’une bonne insertion professionnelle et d’un métier adapté à l’élève.

Son fonctionnement

  • être un lieu d’écoute des questionnements des référents dans les écoles
  • être une plateforme d’échange et de mise en commun des expériences et des bonnes pratiques
  • organiser des réunions régulières sur des thèmes spécifiques : les diverses formes du handicap ; la formation
  • créer le lien avec les acteurs du handicap – organismes, ministères, entreprises – afin d’appréhender le problème du handicap sous tous ses aspects
  • participer aux travaux des pouvoirs publics et des organismes liés au handicap

La formation

En partenariat avec l’association hanploi.com, il organise des journées mensuelles de formation pour les référents ; trois modules sont proposés :

  • une formation dédiée au rôle du référent et du relais handicap
  • un approfondissement sur le rôle du référent handicap face au handicap psychique
  • l’accompagnement vers l’insertion professionnelle

Les partenaires

La CGE promeut les actions menées en faveur des handicapés, notamment lors de manifestations diverses (Challenge du monde des grandes écoles et des universités, etc.)

Le Groupe Ouverture Sociale (GOS) a été créé dès 2005 afin de servir de plate-forme d’échange pour accompagner le développement des initiatives en faveur de l’ouverture sociale et de l’égalité des chances dans les établissements d’enseignement supérieur.
Avec le Groupe Ouverture Sociale (GOS), une majorité d’écoles s’est engagée à faciliter l’accès des classes sociales défavorisées aux grandes écoles. Information, sensibilisation, accompagnement, tutorat, conventions avec les pouvoirs publics… de nombreux dispositifs sont déployés pour y parvenir. Un pôle ressources mis en place par la Délégation interministérielle à la Ville et la CGE, et soutenu financièrement par l’Agence pour la cohésion sociale et l’égalité des chances, permet de synthétiser les statistiques et les actions dans les grandes écoles, d’analyser l’ouverture sociale des filières longues et sélectives en France (l’amont, avec les cordées de la réussite, les modalités de recrutement des grandes écoles, l’accompagnement pendant les études, les questions matérielles).

  • Le groupe a élaboré plusieurs documents stratégiques, dont Le livre blanc de l’ouverture sociale des grandes écoles. Il témoigne de l’analyse fine des problématiques d’égalité des chances et de diversité sociale de l’enseignement supérieur, de l’état des lieux des dispositifs mis en œuvre dans les grandes écoles, des perspectives de diversification sociale de l’enseignement supérieur d’excellence en France
  • Le groupe participe à des rencontres fréquentes pour mobiliser de nouveaux partenaires, monter des cordées de la réussite, accompagner des projets, réfléchir aux publics ou aux territoires concernés… Il organise régulièrement des séminaires pour les référents des écoles
X
X