UniLaSalle : des référents handicap dans les associations étudiantes

Le Comité Interministériel du Handicap du 2 décembre 2016 rappelait l’importance de « Favoriser la réussite des étudiants en améliorant la prise en compte des besoins spécifiques des étudiants handicapés dans toutes les composantes de la vie de campus ». En effet, comme nous le soulignons auprès des étudiants de notre école, la formation d’un ingénieur relève autant de ses apprentissages académiques que des responsabilités qu’il aura su prendre sur un campus, en faveur de l’organisation d’événements ou de projets de solidarités portés au bénéfice de ses camarades. Sur nos campus nous souhaitons que cette « formation intégrale » soit accessible, vécue, et portée par tous.

En 2012, une dizaine d’associations signaient la charte « Association Étudiante et Handicap » proposée par Starting Block. Ce document mentionnait plus particulièrement la nomination d’un référent handicap dans chaque association. Quatre ans plus tard la Direction de la Mission Éducative et de la Vie Étudiante d’UniLaSalle, qui accompagne la centaine de réalités associatives dans leurs différents projets, intégrait dans la « Charte des associations étudiantes » la nomination d’un référent handicap dans chacune de ces organisations.

Ces référents reçoivent en début d’année une formation animée par la mission handicap d’UniLaSalle et par l’association Hanploi CED dans le cadre du programme Hanploi & School. Ainsi des conseils leur sont prodigués afin qu’ils puissent travailler aussi bien sur l’accessibilité des temps de vie de leurs équipes (réunions, team building, …) que des événements qu’elles organisent. Ainsi lorsque Michaël Jeremiasz viendra aux Ovalies UniLaSalle, dont il sera l’un des parrains, le 11 mai prochain, il pourra constater les aménagements réalisés grâce à la l’attention et la créativité de ces futurs ingénieurs (plans inclinés, comptoirs rabaissés, signalisation, WC écologique construit aux normes PMR, équipe d’accueil, …) : le plus grand tournois de rugby universitaire à but solidaire européen (3000 personnes pendant 3 jours), accessible à tous !

Ces référents handicap portent également des projets inclusifs innovants. Ainsi l’association Vach’Expo – qui fédère les passionnés de bovins – a créé le programme Handi-Ferme qui accueille tous les 15 jours une classe d’enfants sourds sur la ferme du campus, pour leur proposer des activités autour de la vache et des produits laitiers. Et chaque année le Jumping universitaire organisé par « LaSalle-en-Selle » propose à des personnes porteuses d’un handicap mental de participer à des activités de Pony Games.

L’accessibilité de la vie sociale des campus d’UniLaSalle est donc essentielle, aussi bien pour l’épanouissement personnel de l’ensemble des étudiants, mais également pour le développement des talents de créativité et de solidarité de ces futurs ingénieurs et managers.

Xavier Quernin
Éducateur Campus – Chargé de Mission Handicap
Institut Polytechnique UniLaSalle

X
X