La rentrée 2019 à l’ESAIP : des effectifs qui progressent encore

Sept-cent-quarante élèves-ingénieurs ont fait ou vont prochainement faire leur rentrée sur le campus d’Angers, des effectifs en constante augmentation.

 

Choisir une filière anglophone dès la Prépa, c’est désormais possible à l’esaip

Cinquante-deux jeunes bacheliers rejoignent le cycle préparatoire.

Parmi eux, 9 se sont tournés vers le cycle anglophone : 60 % des cours y seront assurés en Anglais avec une immersion à l’étranger dès la première année en séjour d’étude, puis en stage en entreprise la deuxième année.

Ces élèves-ingénieurs ont vocation à rejoindre le cycle Ingénieur anglophone après 2 ans. Ils capitaliseront ainsi a minima 15 mois à l’étranger. Ce sont au total 102 élèves-ingénieurs qui sont inscrits sur le cycle préparatoire. A l’ouverture en 2014, ils étaient une quinzaine.

Des cycles ingénieurs qui séduisent

Dans les deux cursus Ingénieurs proposés par l’esaip, c’est respectivement 113 nouveaux élèves-ingénieurs qui intègrent la filière Prévention des risques et environnement (dont 33 en apprentissage), et 115 qui rejoignent le cursus Ingénieur du numérique (dont 31 en apprentissage – cursus ouvert cette année).

L’organisation des enseignements, construits par tronc commun, puis par « majeures » pour faire de nos diplômés des experts, associée à la forte dimension internationale – l’esaip reste la seule école d’ingénieurs qui exige une LV2 au niveau opérationnel – font de l’esaip une école prisée au-delà du territoire angevin.

Et pour cause : en 2018, le temps de recherche d’emploi des diplômés est inférieur à 2 semaines, avec une accession à un CDI immédiat pour la quasi totalité de nos jeunes professionnels.

Sur les 2 années de cycle préparatoire, et les 3 années d’ingénieurs, ce sont donc cette année 680 élèves (+12 %) qui sont inscrits à Angers, auxquels s’ajoutent 67 étudiants dans nos Bachelor et Master « Chef de projet ».

 

Une école qui grandit sur ces valeurs fondamentales

Fidèle à ses valeurs, l’esaip ouvre cette année encore ses portes au plus grand nombre :

  • c’est, cette année, plus d’un étudiant sur 2 qui bénéficiera d’un accompagnement financier, soit à travers une bourse, soit à travers les filières par apprentissage, renforçant ainsi encore l’ouverture sociale
  • l’esaip finalisera cette année son programme d’accessibilité avec la mise en place, dans le bâtiment B (Château, dernier bâtiment non accessible) d’une passerelle avec le bâtiment A et d’un ascenseur.

Une école qui s’agrandit

Les élèves-ingénieurs pourront dès cette rentrée réinvestir le bâtiment E, en travaux depuis l’incendie de 2018. D’un sombre évènement, l’école a fait une opportunité : de nombreuses salles ont été aménagées avec des équipements pédagogiques de pointe à disposition des élèves mais aussi des entreprises du territoire.

En parallèle, une première résidence étudiante sort de terre et devrait ouvrir ses portes en 2020 à quelques pas de l’esaip.

Enfin, en octobre 2019, débuteront également les travaux du nouveau bâtiment de 4 000 m², de quoi accueillir des promotions d’ingénieurs plus importantes encore dès 2021.

X
X