1ère édition du Startup Week-end à l’ESC Pau - CGE

1ère édition du Startup Week-end à l’ESC Pau

Chronique d’un succès annoncé

Mai 2017 – Organisé par une équipe composée de sept étudiants de l’ESC Pau et deux créateurs d’entreprise, le Startup Week-end s’est tenu sur le campus de l’Ecole de Commerce du 28 au 30 avril. Au programme de ces 54 heures : échanges, rencontres, convivialité, ambiance bon enfant, dynamisme et créativité. Le cocktail propice à l’émergence d’un écosystème qui favorise l’innovation, l’entreprenariat et la création d’une véritable communauté de startupers dans le Sud Aquitain. Une belle initiative intra campus portée par l’équipe organisatrice la plus jeune jamais composée pour un Startup week-end. Galvanisée par le succès de ce premier Startup Week-end, l’ESC Pau ambitionne déjà une deuxième édition !

Chronique d’un succès annoncé
Une quarantaine de participants, venus d’horizons variés – dont 8 étudiants du Groupe ESC Pau – se sont réunis à l’école, de vendredi à dimanche tous avec le même objectif : créer la start-up de leurs rêves. A la clé pour les projets gagnants : une place en incubateur et un accompagnement sur mesure pour permettre la concrétisation des idées les plus futées. Aux côtés de ces porteurs de projets aux profils variés (étudiants, professionnels, entrepreneurs, ingénieurs, designers ou encore développeurs, quinze coachs expérimentés ayant des connaissances dans différents domaines (Finance, Innovation, Entreprenariat, Créativité, Design, Pitch, Informatique et Juridique), pour les guider et les conseiller, tout au long de ces 54 heures. « Ces coachs ont aidé les participants à enrichir et structurer leur business model, à faire une validation de leur marché, un business model canevas. Ils leur ont aussi permis de se préparer pour convaincre le jury de la viabilité et de la pertinence de leur projet », explique Emmanuel Ribes, étudiant de 2ème année à l’ESC Pau, responsable de l’organisation de l’événement.

Le palmarès

Le jury était composé de Serge Canghuilhem, directeur d’Alteem, cabinet d’audit en stratégie commerciale et marketing, Sébastien Chantelot, Directeur du Groupe ESC Pau, Christian Roussille, président d’Adour Business Angels, Erika Solans, directrice d’ETICOOP et Mathieu Vacher, ingénieur, (ancien diplômé de l’EISTI).

1er Prix : « Home Garden » : Porté par Nicolas Billet, étudiant en 3ème année à l’ESC Pau et Nicolas Fecourt, technicien en informatique fraîchement diplômé, « Home Garden » est un micro-jardin hors-sol qui viendrait s’intégrer dans la cuisine des particuliers, sous l’évier. L’idée est osée : faire pousser fruits et légumes sur de la laine de roche irriguée automatiquement. Une sorte de jardin portable intelligent en somme, connecté à Internet. A la clé pour l’équipe gagnante : 6 mois d’hébergement et d’accompagnement pour préparer le projet à passer devant le comité scientifique de la technopole paloise Helioparc (en vue d’y être incubé) ; et du coaching individuel par ETICCOP, du coaching en stratégie commerciale par ALTEM, du coaching au pitch par Thomas Perron, formateur, et serial entrepreneur.

2ème PRIX : « Stud&Job » : « Stud&Job », une plateforme destinée à mettre en relation les entreprises avec les étudiants pour les aider dans leur recherche de stage ou d’emploi. Le projet est porté par Jean-Gaspard Gueyraud, étudiant de 1ère année du Bachelor de l’ESC Pau, Jean Pierre Tsolenyanu, Antoinette Adodo, étudiants de deuxième année du Programme Grande Ecole de l’ESC Pau, 2 étudiants de l’EISTI et un étudiant de l’ENSGTI. La team intracampus se voit offrir un accompagnement de son projet, notamment des phases de « chahutage » par ETICOP, le propulseur du Crédit Agricole.

3ème Prix : « L’école buissonnière » :  imaginé par Julie Simoes, coach et formateur en entreprenariat, « L’école buissonnière », complète le palmarès. Ce projet a pour ambition d’aider les utilisateurs, notamment les jeunes salariés, à mieux se connaître en révélant leurs goûts et centres d’intérêt, à se former aux soft skills, ces savoir être si précieux en entreprise aujourd’hui. Six mois d’accompagnement pour elle aussi.

3 autres projets en lice…
Les équipes ont aussi planché tout le week-end sur 3 autres projets :

  1. Keykey, un porte clé connecté intégré à un couteau suisse, géolocalisable avec son smart phone
  2. un système de « visio plomberie » pour bénéficier de conseils d’un plombier, en visio-conférence et assurer soi-même ses réparations
  3. « Acsee », une plateforme qui offre aux développeurs de sites internet tous les outils pour permettre d’adapter les sites aux malvoyants.

Un travail de titan pour cette jeune équipe d’étudiants
L’équipe organisatrice de l’événement, composées de 6 étudiants de l’ESC Pau et de 2 startupers a vécu une incroyable aventure : « Le challenge était énorme », explique Emmanuel Ribes. « Nous sommes partis de zéro. Il a fallu nourrir notre réseau, constituer les équipes de coachs, les jurys, communiquer pour mobiliser les participants, trouver les sponsors, organiser l’accueil et s’assurer que tout se déroulait bien sur les 54 heures. Bref, de la com au sponsoring, en passant par l’événementiel, la gestion budgétaire et le management, les tâches étaient variées. Et nous n’étions pas trop d’une équipe de 8 pour relever le Défi ».

Les partenaires de la 1ère édition

L’ESC Pau et sa Junior Entreprise, mais aussi la technopole Helioparc, la Communauté d’Agglomération Pau Pyrénées, l’EISTI, le CIC, le réseau Entreprendre Adour, le Mips (le FabLab de l’agglo de Pau), Krust3r, Alpha Conseil, le Palois Show et la CCI Pau Béarn, ETICOOP ont appuyé cet évènement.

Contact presse agence Noir sur Blanc :
Sandra Ammara : 01 41 43 72 74 / 06 79 92 71 34 –  sammara@noirsurblanc.com

X
X