ESCP : Former tous les niveaux d’expertises

À ESCP Business School, notre feuille de route en matière de durabilité s’articule autour de trois axes principaux : former des managers ayant conscience des enjeux de durabilité, développer la recherche sur ces questions notamment en renforçant nos partenariats et enfin réduire l’impact de nos propres processus. Avec en tête comme l’objectif de 100% de nos étudiants formés aux enjeux liés à la transition durable et solidaire, nous avons créé plus de 200 cours disponibles sur l’ensemble de nos campus. Pour autant, s’adresser à plus de 6000 personnes fait nécessairement apparaître les disparités de connaissance sur le sujet. C’est pourquoi, nous cherchons constamment à trouver le bon équilibre entre des cours généraux obligatoires et des cours plus experts, afin de répondre également aux attentes des étudiants souhaitant approfondir davantage leurs connaissances.

 

Des enseignements généralistes et obligatoires pour l’ensemble des étudiants

Du Bachelor in Management jusqu’à notre formation continue, nous avions pour ambition d’irriguer de ces enjeux l’ensemble de nos cursus. Nous avons pour cela intégré des enseignements obligatoires à chaque étape de la scolarité, ce qui signifie que quelque soit l’année dans laquelle un étudiant rejoindra l’école, il sera forcément confronté aux questions de transition écologique et solidaire.

Par exemple, chaque année nos étudiants en pré-master sont accueillis avec un séminaire de 3 jours/3 mois entièrement consacré à la durabilité, intitulé « Designing Tomorrow : Business and Sustainability ». Les trois premiers jours permettent une meilleure compréhension de leur impact actuel et futur – à la fois en tant qu’individus et futurs chefs d’entreprise – et une étude des solutions possibles, tout ceci via l’intervention d’experts et de mises en situation concrètes. Pendant les 3 mois qui suivent, les étudiants, répartis en groupes, se penchent sur une controverse de leur choix (ex: “Comment nourrir 8 milliards d’êtres humains?”, “Obligations vertes : Mirage ou Miracle?”).

Autre exemple : Nous avons créé un cours fondamental obligatoire pour nos étudiants en Master in Management avec pour objectif principal d’inculquer une base commune et une compréhension des questions clés liées à la durabilité. Dans le cadre de cet enseignement de 16h00 dispensé aux 850 étudiants du MiM sur l’ensemble de nos campus, nous soulignons la relation entre la durabilité et le monde des affaires, encourageons l’esprit critique, et présentons de nouvelles façons d’être un leader à un impact positif.

 

Des cours spécialisés pour les étudiants souhaitant approfondir leurs connaissances

Les cours fondamentaux précédemment évoqués sont essentiels pour parvenir à toucher l’ensemble de nos étudiants. Pour autant, beaucoup d’entre eux souhaitent également approfondir ces nouvelles connaissances ou celles dont ils disposaient déjà. Ainsi, toujours dans cette optique de s’adresser à tous publics, nous disposons, rien que pour le Programme Grande école, d’une offre de spécialisations riche (8 spécialisations de 120h00 chacune : finance durable, impact social etc) et plus de 60 électifs consacrés uniquement à la durabilité. Par exemple : “Energy, Climate and geopolitics”; “Design fiction for sustainable transition” ; “Marketing de la transition”, “Consulting stratégique en durabilité” etc…

De par cette abondance de nouveaux cursus, l’école a pris le parti de centraliser les questions de recherches ainsi que de nombreux enseignements liés à durabilité au sein d’un département académique. Plus qu’un centre de recherche, ce département voit la collaboration de 13 professeurs et 5 doctorants et dispose d’une représentation sur l’ensemble de nos campus. Son objectif est d’établir la durabilité comme un sujet transversal au sein de l’école. Il collabore d’ailleurs avec une dizaine de connecteurs, qui sont des professeurs externes au département, restant statutairement rattachés à d’autres départements académiques (marketing, comptabilité, finance, etc.) mais qui travaillent à l’intégration des thèmes de la durabilité dans leur domaine.

 

Aurélien Acquier et Laetitia Langlois – ESCP

 

A propos d’Aurélien Acquier

Aurélien Acquier (PhD, HDRl) est Professeur titulaire de Stratégie & Durabilité au Département de management à ESCP Business School. Il est également Doyen Associé à la transition durable.

Ses recherches portent sur l’intégration des questions de durabilité et de responsabilité sociale dans des formes organisationnelles complexes (entreprises transnationales, organisations en réseau, capitalisme de plateforme ou économie du partage). Il est membre du conseil d’administration de l’AIMS – l’Association Internationale Francophone pour la Recherche en Management Stratégique.

Il a créé et gère l’option Rethink : alternative business models, social innovation and sustainability.

Il est diplômé de l’ESSEC Business School avec un M.Sc. en gestion. Il a également obtenu un M.Sc. conjoint en théorie des organisations de l’Université Paris-X, de l’ESCP Europe, de l’Ecole des Mines de Paris et de l’Ecole Polytechnique et un doctorat de Mines-Paristech.

 

A propos de Laetitia Langlois

Laetitia Langlois est responsable de la transition durable à ESCP.

Elle accompagne l’école dans sa transformation à plusieurs niveaux : Stratégie ; Valorisation ; Relations étudiantes ; Animation de réseaux ; Classements et Certifications.

Diplômée de l’Institut Catholique de Paris, elle a commencé sa carrière au Shift Project puis chez Enedis pour ensuite occuper le poste de rédacteur spécialisé en environnement aux éditions Lamy. Elle est à ESCP depuis 2 ans et avec Aurélien Acquier – son manager – et toutes les équipes de l’école, elle a contribué à l’obtention de la première place au classement des Écoles à impact ChangeNOW Les Echos en 2020.

X
X