Mécénat et fundraising dans l’enseignement supérieur : quels enjeux ?

Depuis une dizaine d’années, les démarches de fundraising se multiplient dans l’enseignement supérieur. La motivation est bien sûr principalement financière au départ : financer l’école, diversifier les ressources pour faire face au reflux des financements publics, accompagner la montée en puissance des fondations…

Les débuts sont généralement difficiles, y compris pour les écoles les plus prestigieuses. Car les Alumni sont souvent loin de leurs écoles, et n’ont gardé que peu de liens avec leur Alma Mater. Bien des professionnels du mécénat se rendent compte qu’avant de faire du Fund Raising, il faut faire du Friend Raising. Du côté des entreprises, la concurrence est rude car ce sont bien souvent les mêmes grands groupes qui sont sollicités.

Et pourtant, quand la dynamique est lancée, les écoles et les Universités prennent conscience de tout ce qu’une démarche de fundraising bien structurée autour de l’institution peut leur apporter.

En premier lieu, de l’argent bien sûr ; le succès des campagnes de levée de fonds d’écoles telles que HEC, CentraleSupélec ou l’X, ou d’Universités telles que l’UPMC, ou l’université de Strasbourg sont là pour en témoigner. Comme l’écrit Laurent Batsch dans son billet, la structuration du rôle des Fondations et leur apport dans le développement des établissements académiques s’écrira sur un temps long. Cependant, on constate déjà l’importance du mécénat pour créer et soutenir des pôles d’excellence, lancer des projets innovants et mieux accompagner les étudiants. Ce succès des campagnes est conditionné par un « alignement des planètes » comme le souligne Claudine Benhennou, entre une vision clairement exprimée, une stratégie d’établissement ambitieuse et une bonne coordination entre l’École, l’Association des Anciens et la Fondation.

Une autre valeur ajoutée évidente du mécénat est l’apport en ouverture, idées, conseil, notamment dans le domaine de l’orientation des enseignements, et leur articulation avec les besoins de la société et des entreprises. En échangeant de manière régulière et approfondie avec les acteurs du monde économique, les fundraisers permettent aux établissements de mieux comprendre les attentes des entreprises sur le marché de l’emploi ainsi qu’en matière de recherche et d’innovation.

Le rôle du fundraising, en permettant de retisser le lien avec les Alumni et de structurer la relation avec les entreprises autour de l’école, dépasse sa vocation financière.  Il constitue une magnifique opportunité pour les écoles d’affiner leur positionnement stratégique et de développer leur réseau et leur rayonnement.

 

Nathalie Bousseau,
directrice de la Fondation Ecole Centrale Paris
présidente de l’Association Française des Fundraisers

A propos de Nathalie Bousseau

Après avoir étudié à l’ESSCA, Nathalie Bousseau a débuté sa carrière au sein de l’ONG Terre des Hommes, en tant que responsable du mécénat et de l’animation du réseau de volontaires. 3 années formidables qui lui ont permis de découvrir la culture associative et la collecte de fonds. Elle rejoint Optimus en 1999 où durant 9 ans, elle a développé des stratégies de collecte et de communication pour des causes aussi variées que le Secours Catholique, 30 Millions d’amis ou l’Institut Curie. Elle est arrivée en 2008 à l’Ecole Centrale Paris pour mettre en œuvre la première campagne de mécénat, sous la responsabilité de Gilles Gleyze. Elle s’occupe de monter l’équipe, de développer à la fois le fonds annuel et les relations avec les grands donateurs. Cette première campagne (2008-2013) dépasse les objectifs fixés, une deuxième campagne a été lancée début 2014 pour boucler le financement du futur campus de l’Ecole. Elle devient Directrice de la Fondation de l’Ecole Centrale Paris en septembre 2013. Nathalie est présidente de l’Association Française des Fundraisers depuis mai 2018 et impliquée dans le comité d’organisation de sa conférence de collecte dédié à l’enseignement supérieur et à la recherche.

 

A propos de l’AFF

L’Association Française des Fundraisers – AFF – est l’association des professionnels de la collecte de fonds et du mécénat depuis 1991. L’AFF est un réseau de pro­fessionnels et un organisme de formation. Elle a pour mission de renforcer les compétences en matière de fundraising des professionnels des orga­nismes de l’intérêt général des secteurs de la solidarité, de la culture, de l’enseignement supérieur et de la recherche et plus récemment dans le secteur hospitalier ou des collectivités territoriales. De petits-déjeuners en afterwork, de conférences ou séminaire en journées de formations, l’AFF permet aux professionnels du développement des ressources de s’informer, se rencontrer, partager leurs expériences et développer leur réseau professionnel. L’environnement éthique de la profession étant au cœur des préoccupations de l’AFF, ses adhérents s’engagent à respecter un code de déontologie faisant la promotion des bonnes pratiques.

 

 

X
X